L'homme est-il un loup pour l'homme?

1068 mots 5 pages
Le combat des conceptions de l’homme et de la société entre Rousseau et Hobbes est encore présent dans les pays de nos jours. Les élections présidentielles américaines et françaises ont été comparées par plusieurs chroniqueurs de magazines et de journaux. L’éternel conflit entre la droite et la gauche ne date pas d’hier. En effet, si les deux philosophes avaient vécu dans les mêmes années, leurs conversations auraient assurément été dignes d’attention, car, malgré leurs ententes à certains égards, ils sont considérés antagonistes. Ainsi, ces grands penseurs ont, tous deux, étudié l’homme naturel, cette hypothèse théorique qui permet de fonder leur contrat social et leur opinion sur l’homme civil actuel. Ces deux conceptions différentes de l’homme et de la société nous mènent à la question fondamentale et théorique inspirée des écrits de Hobbes : l’homme est-il un loup pour l’homme? Ma position sur cette question va avec la majorité, selon moi, l’homme est un loup pour l’homme. Ainsi, dans le texte qui suit je présenterai, premièrement les arguments que Hobbes utilise pour affirmer cela, deuxièmement les prémisses de Rousseau qui appuient le principe «d’homme-loup» et, enfin, troisièmement, expliquerai comment l’homme doit être contenu à cause de ses vices.

Premièrement, Hobbes soutient que l’homme est un loup pour l’homme. En effet, d’abord, Hobbes considère l’homme naturel, l’homme retiré de toutes institutions, mauvaises. Hobbes fonde sa philosophie sur ce principe, à son époque, il voyait des tribus non civilisées qui vivent dans la constante peur et l’insécurité, car l’homme à l’état de nature est un homme gouverné par ses désirs. Ces indigènes vivaient comme des animaux, comme des brutes barbares. L’homme se considère supérieur aux autres et désire inlassablement posséder. Il écrit : « Les hommes sont mus par l'appétit et le désir, ce qui génère une guerre de tous contre tous. » Le constant désir d’assouvissement de ses besoins cause une guerre

en relation

  • L'homme est un loup pour l'homme
    1821 mots | 8 pages
  • l'homme est un loup pour l'homme
    1028 mots | 5 pages
  • L'homme un loup pour l'homme ?
    447 mots | 2 pages
  • L'homme un loup pour l'homme
    720 mots | 3 pages
  • L'homme est un loup pour l'homme
    261 mots | 2 pages
  • L'homme, un loup pour l'homme
    3351 mots | 14 pages
  • L'homme est un loup pour l'homme
    283 mots | 2 pages
  • L'homme est un loup pour l'homme
    439 mots | 2 pages
  • l'homme est-il un loup pour l'homme ?
    383 mots | 2 pages
  • Est-il vrai que l’homme est un loup pour l’homme ?
    1142 mots | 5 pages