L'homme n'est-il qu'un être de langage?

Pages: 6 (1470 mots) Publié le: 24 avril 2012
Le langage peut être défini métaphoriquement comme un outil spécifique à l'homme, dont la fonction essentielle est celle de communication.
Mais plus qu'un outil, qui impliquerait une certaine distance avec l'homme, le langage est l'essence de celui-ci: il le détermine. A ce titre, on peut se demander s'il serait judicieux de limiter la définition de l'homme au langage.
Simple outil decommunication ou unique caractéristique essentielle de l'homme, il semblerait qu'il puisse revetir nombre de visages et de rôles. Mais l'homme pourrait alors se defaire totalement de son corps? La raison, les sensations, pourtant propres à l'être humain, ne seraient pas pertinentes dans sa détermination?
Qu'est ce qui caractérise réellement l'homme?
Nous verrons dans un premier temps en quoi le langageest effectivement une caractéristique essentielle de l'homme et dans quelle mesure il le caractérise, puis, dans un second temps, nous verrons quelles autres éléments pourraient éventuellement le définir. Enfin, nous verrons pourquoi le langage seul y parvient.





I. Langage essence de l'homme

Le genre animal est déterminé par les capacités à se mouvoir et à communiquer de sesespèces. Le langage est evidemment un élément central dans leur caractérisation. Le langage humain détermine spécifiquement l'espece humaine: ayant une fonction de représentation, il a la faculté de s'émanciper du monde. En d'autres termes, il permet à l'homme de se détacher de l'état de chose. Il peut faire référence a des concepts, des idées, ou même des objets qui n'existent pas ou ne sont pasprésents et identifiables physiquement. C'est pour beaucoup ce qui fait sa supériorité.

En effet, un être humain dépourvu de ce "moyen" resterait-il un être humain? Imaginons qu'un homme soit privé de toute possibilité de s'exprimer à travers une quelconque forme de langage. Le fait même que cette situation n'existe pas pourrait, bien qu'elle ne le prouve pas, nous suggerer que homme est langage. Lemuet, privé de la parole ou le sourd, de pouvoir recevoir le langage extérieur, parlent avec des signes et assouvissent tout de meme leur besoin (vital?) de communication par un autre intermédiaire: le corps avec le langage des signes.
On imagine donc un être incapable de produire ni parole ni mouvements. Cette situation admise, c'est un être totalement déconnecté de la société d'abord, maisaussi du monde qui nous vient a l'esprit. Car, s'il n'est pas privé de sa capacité de penser, celle-ci ne pourra jamais être atteinte par quiconque d'autre que lui même et n'est donc d'aucune importance. On retrouve ici la celebre analogie de la boîte et du scarabée de Wittgenstein: chacun possede sa boite contenant un scarabée, lui seul peut ouvrir. Le philosophe montre que le mot même de scarabéeserait totalement incertain, chacun ne pouvant affirmer connaitre l'insecte que pour avoir regarder le sien propre.

Selon la théorie du même Wittgenstein, le langage s'inscrit dans un contexte et une logique d'action, il a un impact sur le réel. Or, dépourvu de langage, l'individu serait donc privé de toute emprise sur le monde. Un être qui n'agit pas, n'est pas en tant qu'être animé: qu'est cequi le différencierait d'une plante, ou même d'un simple objet?

Le langage est donc qualité essentielle de l'homme et parvient effectivement à le definir, mais y suffit-il?




II. Homme caractérisé aussi:

Bien d'autres éléments semblent essentiels dans la détermination de l'être humain.
La raison seule a permis a l'homme primitif de devenir l'"homo sapiens" et de dominer lahiérarchie des especes. C'est ce sens (celui qui rend l'homme sensé, c'est à dire raisonnable) qui fait de l'homme une espèce spécifique au sein du genre animal.
Descartes élargit cette idée de raison qu'il juge défaillante: elle n'est pour lui possible que par la seule certitude de sa propre conscience. C'est à travers cette conscience de soi, de sa pensée, que l'homme est.
Pour Nietzsche, "la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'homme n'est-il qu'un être de raison?
  • Le langage n'est-il qu'un outil ?
  • La poésie n'est-elle qu'un jeu avec le langage?
  • La technique n'est elle qu'un moyen pour l'homme?
  • L'homme n'est-il qu'un espece naturel?
  • La matière n'est elle qu'un obstacle pour l'homme ?
  • La matière n'est-elle qu'un obstacle pour l'homme
  • L’homme passionné n’est-il qu’un insensé ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !