L'individualisme

Pages: 6 (1440 mots) Publié le: 10 octobre 2012
La fin du Second Millénaire a été marquée par l'émancipation des individus des différentes normes qui leur avait été imposé. Cette émancipation nous démontre qu'il y a , dans nos sociétés modernes , une montée de l'individualisme . Ce phénomène peut se définir au sens sociologique , comme étant un processus poussant l'individu à prendre son autonomie par rapport à un groupe et ou par rapport àla société . Mais une autre constatation peut être faite pour nos sociétés actuelles , c'est que de plus en plus on ressent un affaiblissement du lien social .Qu'est-ce que le lien social?C' est l'ensemble des liens culturels , sociaux et économiques qui relient les individus dans leurs vies quotidiennes et qui assurent l'unité et la cohésion sociale .Nous observons donc parallèlement la montée d'un phénomène (individualisme ) face à l'affaiblissement d'un autre (les liens sociaux) . Peut-on relier ses deux phénomènes ? Dans quelles mesures la montée de l'individualisme s'accompagne-t-elle d'un affaiblissement du liensocial ? Dans un premier temps , nous verrons qu' effectivement l'individualisme entraîne un affaiblissement du lien social .Dans un second temps, nous nuancerons ce propos ententant de montrer que le lien social n'a pas disparu et perdure dans notre Société .

Dans cette première partie , nous aborderons donc le fait qu' effectivement l'individualisme entraîne un affaiblissement du lien social . Nous développerons ce fait selon trois points distincts .Le premier développera l'individualisme touchant aux familles . Il faut tout d'abord rappeler que la famille est le premier des agents de socialisation dans la mesure où elle est à l'origine de la socialisation dite primaire de l'enfant . Depuis trente ans , la progression du nombre de divorces , la baisse de lanuptialité , la pluralisation des formes familiales (familles recomposées , concubinage avec ou sans enfant , familles monoparentales ... ), l'augmentation de la proportion des naissances hors mariage sont autant d'indicateurs d'une désinstitutionnalisation de la famille . Tandis qu'autrefois les institutions traditionnelles (Famille , école , ...) agissaient selon une logique collective , une logiquecomplémentaire , elles sont désormais plus souvent en concurrence dans un contexte de valorisation accrue de l'individualisme . Dans notre société actuelle , l'individualisme représente une sorte d'autonomie pour l'individu , et c'est pourquoi ce phénomène est inérant actuellement . Elle dépeint que chaque individu veut choisir lui-même ses comportements et sa façon de mener sa vie , le fait " de nepenser qu'à soi" permet de faire réellement ce que l'on ressent sans aide extérieur d'autrui .e risque de l'individualisme sur le lien social , dans ce cas là , est qu'il participe à sa fragilisation dans la mesure où les gens pensent en premier à eux et oublient tous leurs intérêts envers les autres et aussi envers les moeurs de la société . A terme , on pourrait aussi craindre qu'un teldésinterressement de la vie de la société conduisent à une baisse des liens sociaux qui pourrait menacer la cohésion sociale .
Dans un second temps , abordons une forme d'individualisme plutôt liée à la société . En effet l'individualisme a des effets directs sur l'abstention au vote par exemple (Document 2) En l'occurence , comme l'individualisme développe une forme de repli sur soi et d'égoïsme ,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'individualisme
  • L'individualisme
  • L'individualisme
  • L'individualisme
  • la montée de l'individualisme
  • Le siècle de l'individualisme
  • L'individualisme méthodologique
  • Une vision de l'individualisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !