L'ivg

Pages: 8 (1966 mots) Publié le: 7 octobre 2012
'1-Qu'est-ce que l'I.V.G ? (Feuille 1)

L'interruption volontaire de grossesse, IVG, désigne un avortement provoqué dans un cadre légal. Dans plusieurs pays comme la France, la Suisse, la Belgique, ou l'Italie elle permet de désigner un avortement décidé pour des raisons non médicales.

Malgré le nombre important de femmes et de couples utilisant un moyen de contraception, le nombre degrossesses non désirées reste élevé comme le montrent les résultats d’enquêtes épidémiologiques.

2- Comment est pratiqué l'avortement ? (Feuille 2)

Deux types de méthodes existent pour interrompre une grossesse : la méthode médicamenteuse, et les méthodes chirurgicales.
L’IVG médicamenteuse est rentré dans le champ de la médecine de ville en 2004, avec la nécessité de le pratiquer dans unhôpital encadré par le service d’orthogénie.
Cette méthode peut être pratiquée avant la fin de la 5ème semaine de grossesse, soit 7 semaines depuis le 1er jour des dernières règles.

Le déroulement est en deux étapes :
Pour commencer on prend 3 comprimés de Mifégyne 200mg (des anti-progestérones). Ceux-ci vont arrêter la grossesse en court-circuitant les sécrétions de progestérone (qui permet àl'œuf de se développer et permet au col de rester fermé). Cette méthode est indolore.
Une fois les comprimés avalés, plus possible de faire machine arrière.
2 jours plus tard, retour au centre pour prendre des comprimés de prostaglandine. Ils doivent provoquer des contractions utérines pour permettre l'expulsion de l'œuf par le vagin dans un bassin. Les infirmières doivent bien vérifier quel'expulsion a eu lieu.
Lorsque tout se déroule normalement, le temps prévu à l'hôpital est de 3 heures en moyenne. Le gynécologue fait un dernier examen et on repart avec sa tablette de pilules contraceptives. Certaines ressentent davantage de douleurs que d'autres.

L’ivg chirurgical 

QUAND : Elle se déroule entre la 5ème et jusqu'à la 12ème semaine de grossesse. Soit 14 semaines aprèsl’absence des règles.

Où ? A l'hôpital, au bloc opératoire. La loi exige que chaque structure hospitalière dispose d'un centre IVG ! Il faut savoir que cela n'est pas le cas.

Comment ça se passe ?

2 jours avant l'intervention, on prend un comprimé afin de permettre la dilatation du col de l'utérus. Le jour-même de l'intervention, on subit une petite anesthésie générale ou locale (unepiqûre autour de l'orifice de l'utérus). Le col est dilaté avec des sondes (tiges en métal) de plus en plus grandes, afin de passer la canule
(Entre 6 à 10 mm) dans l'utérus pour aspirer l'embryon.
Durée de l'acte : maximum 5 bonnes minutes.
Durée de l'hospitalisation : quelques heures.

En raison des aspirations répétées, une stérilité passagère peut intervenir en raison d'un accolement desmuqueuses
Voire de futures fausses couches ou d'accouchements prématurés.

Quels sont les risques. Feuille 3

Risque physique :
Selon l’O.M.S., 180 000 femmes dans le monde meurent chaque année des suites d'un avortement .Cela donne en moyenne un décès pour 300 avortements. Les causes de décès sont variées : perforations utérines, embolies pulmonaires, accidents d’anesthésie, troublesgraves de la coagulation du sang, péritonites, sans oublier les suicides
Autres risques : fièvre, déshydratation, éruptions cutanées, hypertension, irrégularité menstruelle et rapports sexuels douloureux. Enfin un accroissement significatif du risque du cancer du sein qui aboutit au bouleversement hormonal causé par l'arrêt brusque des règles.

À propos des futures grossesses.
Une grossessesuivant un avortement peut donner naissance à un enfant mort-né, car le sang de la mère aura fabriqué des anticorps. Augmentation également du taux de grossesses extra-utérines, ce qui nécessite intervention pour sauver la vie de la mère.
En Grande-Bretagne, le nombre de grossesses extra-utérines a doublé dans les cinq premières suivant la mise en vigueur de la loi sur l'avortement.
La proportion...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'ivg
  • L'ivg
  • l'ivg
  • L'IVG
  • L'ivg et l'avortement
  • l inde et l'ivg
  • Pour ou contre l'IVG
  • La contraception et l'ivg

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !