L'organisation de l'entreprise

Pages: 18 (4414 mots) Publié le: 23 janvier 2013
Elton Mayo (1880-1949) Australien :
Considéré comme l'initiateur des recherches sur les relations humaines dans l'industrie, il est l'une des figures les plus représentatives de la psychosociologie moderne.
Pendant quelques années, il mène de front enseignement et pratique privée de la
psychologie. Pionnier de l’utilisation thérapeutique de la psychanalyse en Australie.
Mais c'est auxÉtats-Unis qu'il connaît la phase la plus féconde de sa carrière. Il y est notamment, pendant plus de vingt ans, professeur de recherche industrielle à la Harvard Business School (1926-1947).

Pour Mayo, conception fordiste (motivation par salaire) ne correspond pas à la réalité du fonctionnement humain et provoque des troubles physiques et psychologiques chez les salariés. Il était hanté par l'idéedu déracinement du travailleur industriel dans le monde moderne. Sa conviction était que l'homme ne peut trouver le bonheur et la sécurité qu'à la condition de sentir son appartenance au groupe dans lequel il travaille ; ce sentiment lui paraissait s'être exprimé au mieux dans les corporations médiévales et les sociétés primitives.

C'est une enquête menée de 1927 à 1932, à l'usine Hawthorne dela Western Electric Company, qui fournit à Mayo l'occasion de fonder ses conceptions sur une démonstration empirique des mérites de la coopération sociale. Elle lui fait découvrir, contre toute attente, que les conditions matérielles n'ont pas d'influence sur le comportement des ouvrières, et qu'en revanche la conscience de leur participation à une équipe de travail est déterminante. Mayo tire lesconclusions de son enquête dans deux petits ouvrages qui ont un retentissement considérable : Les Problèmes humains de la civilisation industrielle (The Human Problems of an Industrial Civilization, 1933), et Les Problèmes sociaux de la civilisation industrielle (The Social Problems of an Industrial Civilization, 1947). Cette expérience lui inspire, en outre, l'idée du counseling. Convaincu desvertus thérapeutiques des entretiens que ses collaborateurs et lui-même ont eus avec le personnel de Hawthorne, il recommande d'introduire dans les entreprises des équipes d'experts-conseils, payés par la direction, mais neutres, qui recueilleraient les confidences des ouvriers, en leur garantissant le secret, et leur permettraient de se décharger des tensions qu'engendrent les relations de travaildans l'industrie.
Les ouvriers sont plus sensibles à l’attention dont ils sont l’objet qu’à la modification de leurs conditions de travail. Ils se savent observés, et réagissent en conséquence. Ce phénomène passera à la postérité sous le nom d’« effet Hawthorne » : en sciences sociales, le simple fait d’observer un phénomène le modifie.

On lui a notamment reproché d'épouser les intérêts desdirigeants d'entreprise et de faire de l'adaptation des hommes au régime de la production industrielle une fin en soi.

Ses apports principaux sont aujourd’hui des évidences : l’ouvrier n’est pas une machine,
comme avaient tendance à penser les tayloriens, le groupe social compte au moins autant
que la hiérarchie, la motivation n’est jamais seulement financière, on gagne toujours à laisseraux travailleurs une marge de liberté dans l’organisation de leur travail.

Trist et Bamforth (51) :
L'approche sociotechnique envisage les organisations comme des systèmes ouverts sur leur environnement et que ces organisations sont composées de deux sous-systèmes fortement interdépendants :
- le système technique (équipement, ensemble des procédures) ;
- le système social (ensemble des rôleset relations entre les personnes qui rendent le système technique opérationnel). La préoccupation principale de l'analyse sociotechnique est donc d’optimiser les relations entre les deux systèmes.
Cette analyse affirme la capacité des salariés à s’organiser en groupes autonomes (autorégulés) qui tiennent compte à la fois des besoins des individus et de ceux de la production.
Elle constate...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’organisation de l’entreprise.
  • L'organisation dans l'entreprise
  • L'organisation de l'entreprise
  • L'organisation de l'entreprise
  • L'organisation de la comptabilité dans l'entreprise
  • L’économie et l’organisation de l’entreprise
  • Etude de l'organisation de l'entreprise servier
  • L’organisation sociale de l’entreprise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !