L'organisation du travail est-elle toujours tayloriste

2748 mots 11 pages
Sujet: L’organisation du travail de nos jours dans les entreprises est-elle toujours tayloriste?

Quel contraste entre la manufacture d’épingles décrite dans la “Richesse des nations” d’Adam Smith et le carreau de la mine dans le Roman “Germinal” d’Emile Zola! Entre les deux situations, que de différences : discipline, rigueur, application et entraide dans un cas, agitation, hostilité et haine dans l’autre. Là s’arrêtent pourtant les dissemblances, en effet, ces deux images prises à 100 ans d’intervalle sont issues du même film: l’homme dans son cadre de travail. Même cause et pourtant effets différents, cette nécessité économique et sociale, travailler, semble être l’occasion pour les hommes de nouer des liens particuliers et hétérogènes.
Taylor (1841-1925), ouvrier devenu ingénieur retrouve ne quelque sorte les préoccupations d’Adam Smith sur la division du travail. Passionné par la vie de l’entreprise, dans laquelle il a occupé tous les postes du processus de production, il mène un travail de réflexion solitaire qui aboutit en 1911 à des principes fixant l’organisation scientifique du travail (OST). Celle-ci repose sur trois grands principes: la division verticale du travail - séparation des tâches de conception et d’exécution-, la division horizontale du travail -qui divise la réalisation d’un produit en tâches élémentaires-, une vision particulière de l’homme simplement motivé par le gain. Popularisée par Henry Ford, grand constructeur automobile américain du début de ce siècle, étendue à l’ensemble de la planète après la seconde guerre mondiale, l’OST a marquée notre siècle. Ceci est d’autant plus vrai qu’une partie de l’opinion publique, mais aussi des personnages célèbres comme Charlie Chaplin dans son film “les temps modernes” ou plus récemment d’éminents scientifiques -comme par exemple le sociologue français Georges Friedmann, auteur du livre “le travail en miettes”, ont vivement condamné cette atteinte à la dignité humaine; rien de moins!
Le vocable

en relation

  • Dans quelle mesure l’organisation actuelle du travail remet-elle en cause l’organisation taylorienne du travail ?
    392 mots | 2 pages
  • Michel FERRAZ Central lyon 1941
    6501 mots | 27 pages
  • Expos Sur Le Tabac
    680 mots | 3 pages
  • bonjour
    1910 mots | 8 pages
  • Taylor et l’organisation scientifique du travail
    2131 mots | 9 pages
  • Taylor et l’organisation scientifique du travail
    694 mots | 3 pages
  • Aucune
    1981 mots | 8 pages
  • Subduction
    324 mots | 2 pages
  • Tristan et iseult
    425 mots | 2 pages
  • Mar Chal
    613 mots | 3 pages