L'art pour l'art

1559 mots 7 pages
D.M Philosophie

Friedrich Nietzsche est un philosophe du 19 ème siècle qui a beaucoup théorisé sur l'art, notamment dans Le Crépuscule des idoles datant de 1889, quelques années avant sa mort. Dans cet extrait du Crépuscule des idoles que nous allons étudier, Nietzsche parle du mouvement de « L'art pour L'art » et présente son point de vue sur ce mouvement ayant une idéologie particulière. Pour lui l'art n'a pas de but et n'est pas guidé par une morale, mais il doit avoir une finalité et c'est en cela que nous pourrons voir que Nietzsche et donc en accord sur certains point avec ce mouvement de « L'art pour L'art » et en désaccord sur d'autres. En premier lieu nous verrons donc que l'art ne doit pas se soumettre à la morale. Ensuite nous verrons que toutefois l'art doit tout de même avoir un but. Et enfin nous verrons que pour Nietzsche par l'art ( en créant ou en étant simplement spectateur ) l'Homme augmente sa puissance vitale, son désir de vie.

Au départ « L'art pour l'art » est une théorie de Téophile Gautier selon laquelle l'art ne doit pas être sujet à la morale et doit être jugé sur des critères simplement ésthétiques . Il expose cette théorie dans son roman Mademoiselle de Maupin où il dira :« II n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien; tout ce qui est utile est laid.» Cette théorie en est devenue un mouvement qui revendiquait une autonomie de l'art au point qu'il affirmait que l'art n'a pas de but. Nietzsche commence dans ses premières lignes par défendre « l'art pour l'art » en appuyant le fait que ce mouvement lutte contre la morale puisque sur ce point il est d'accord avec ce mouvement. Il pense en effet aussi que l'art ne doit pas être guidé par la morale et ne doit pas être moralisateur. Il fait la différence car « des tendances moralisatrice » et plus porté sur un discours visant à donner des leçons de morale alors que la morale c'est ce qui constitue les règles de conduite justement ,par rapport au bien et

en relation

  • l'art pour l'art
    1159 mots | 5 pages
  • L'art pour l'art
    463 mots | 2 pages
  • L'art pour l'art
    626 mots | 3 pages
  • L'art pour l'art
    269 mots | 2 pages
  • L'art pour l'art
    2002 mots | 9 pages
  • L'art
    14526 mots | 59 pages
  • L'art
    6027 mots | 25 pages
  • L'art
    986 mots | 4 pages
  • L'art
    1249 mots | 5 pages
  • L'art
    347 mots | 2 pages