l'avênement de la science moderne en occident

Pages: 21 (5216 mots) Publié le: 21 janvier 2015
Analogie :
Les vrais sujets sont des prototypes oubliés mais vers lesquels on tend indéfiniment à remonter.
Les êtres humains ne sont pas des sujets pleins qui disposent en eux du principe de leur existence. E sont des êtres qui vivent par procuration d’autre chose. Les êtres ne sont que des expressions d’images…
Les hommes peuvent connaître en remontant au prototype.
La caractéristique laplus forte de cette ontologie est que ce qui compte est toujours au-delà, invisible. Ce qui est visible n’est que l’expression, l’image d’une réalité transcendantale. Les hommes vivent dans une sorte de rêve éveillé et le monde des prototypes est une sorte de monde inaccessible.
Relation entre le microcosme et le macrocosme. Le monde est un homme en grand et l’homme un monde en petit. Un universorganisé selon l’analogie repose sur le principe du continu entre le vivant, principe interne qui à la fois les différencie mais aussi les intègre.
Le monde est un tout reposant sur un principe unique indéfiniment décliné, exprimé dans un déploiement infini d’êtres tous différents les uns des autres et en même se composent pour se ranger en espèce en genre et dans un tout…
Les êtres individuelsn’ont pas d’autre identité que leur place et leur rôle dans la chaîne dans laquelle ils proviennent. L’homme n’est qu’un moment, une place dans une suite, un saut, un seuil, c’est en cela qu’il a une pleine individualité. Ce n’est pas un point.
Difficulté ontologique : les êtres individuels n’ont pas d’autre identité que leur place et leur rôle dans la chaîne des êtres dont ils proviennent. L’êtren’est qu’une fonction dans une suite. Il existe comme une différence. Son individualité le range dans une suite.
L’individu est régit par un exposant, par une raison…
Sage grecque = suivre l'ordre du cosmos
Cf ION, Phèdre
La diversité des lignées est régit par des principes logiques qui sont explosés par Aristote dans le Traité des parties de la nature explique que la diversité des lignées estrégit par 2 principes : principes de contrariété et le principe de contradiction.
Principe de contrariété : 2 corps contraires appartiennent au même genre parce qu’ils peuvent se reproduire, càd engendrer un nouveau corps qui lui est semblable, à savoir le mâle qui transforme la forme, le genre, et la femelle apportant la matière.
Principe de contradiction : 2 corps qui ne s’attirent pas, qui nepeuvent pas se reproduire, appartiennent à des genres différents.
Le genre suprême car il inclut la contradiction et il engendre la différenciation infinie à l’intérieur du cosmos. C’est ça l’analogie.

Contrairement à naturalisme, où La matière est ocmposé d’éléments en nombres limités et supposé stables, capable d’associer de multiples façons en fonction de la diversité des éléments……..Grèce ancienne : repose sur 2 paradigmes emboités l’un dans l’autre, reposant sur mm fondement geocetrique : l’un exposé par Aristote, l’autre par Ptolémée. Ce dernier, dans son fondement est platonicien.
Le paradigme aristotélicien : il distingue dans la physique ce qui relève de la nature et ce qui relève de l’art, de la teknè. Ce que la nature engendre par elle-même, et ce que l’homme fabrique.Texte fondateur : « parmi les êtres en effets, les uns sont par nature, les autres par d’autres causes. Par nature les animaux ….
Aristote définit ainsi le champ de la physique et du champ de la physique il constitue une science. Il donne en même temps un concept de la technique qui exercera une influence déterminante sur le statut de la technique et de se développement dans la société européenne.Connaître pour Aristote, c’est chercher la cause. La cause est interne à la chose car la cause c’est ce qui la met en mouvement. La science entre dans les choses pr Aristote. On n’est pas du tout dans le naturalisme puisqu’on est dans les choses, on cherche ce qui met les choses en mouvement. L’objet c’est le mouvement.
Aristote définit/démarque ainsi le champ de la physique et il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Science moderne
  • ART MODERNE sciences humaines
  • Conférence: la conception moderne de la science.
  • Sciences politiques modernes
  • Humanisme : la science moderne
  • la question raciale devant la science moderne
  • « La question raciale devant la science moderne
  • Synthese : faire de la science à l'époque moderne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !