L'homme n'est-il qu'un animal évolué ?

Pages: 8 (1751 mots) Publié le: 7 février 2015
L’homme n’est-il qu’un animal évolué ?
Introduction : Il nous faut partir de ce constat de départ que l’Homme est un animal et qu’en premier lieu il est fait de la terre : en effet chaque homme possède en lui une part d’animalité dictée par des instincts naturels et des désirs inconscients.
Cependant l’homme n’est-il pas plus défini par son évolution perpétuelle ? Autrement dit, l’hommepeut-t-il se comprendre seulement comme un animal ou a-t-il des capacités qui ne sont pas naturelles mais culturelles ?
Tout d’abord, nous verrons en quoi l’Homme a une part d’animalité en lui, puis nous tenterons de montrer ce qui est propre à l’homme dans l’homme s’opposant donc à l’animalité. Enfin nous essaierons de voir si l’homme est plus qu’un animal évolué, autrement dit s’il est capable detotalement refuser sa part d’animalité.

Partie I : L’homme et sa part d’animalité
a)Les instincts naturels de l’Homme
Avant tout, il faut définir ce qu’est l’animalité car on ne peut pas attribuer ce caractère à l’homme si l’on ne sait pas ce qu’est vraiment l’animalité. On pourrait donc la définir comme étant l’ensemble des caractères qui sont propres à l’animal, ainsi, pour dire que l’homme aune part d’animalité en lui, il faut chercher les analogies entre le comportement des hommes et celui des animaux. A partir de ce cela, nous constatons tout d’abord que l’homme et l’animal ont tous deux un corps, ce sont des individus, ce qui signifie qu’ils sont complets par leur corps, ils forment une entité. Ensuite, les animaux, tout comme les hommes, se nourrissent, dorment, se reproduisent,grandissent etc. On a tendance à dire que ces actions sont plutôt animales car ce sont des actions innées, reliées à l’instinct de survie, ce sont des automatismes réalisés sans penser, ni réfléchir. Ceci résume le comportement instinctif de l’homme qui correspond à son fonctionnement biologique, ce rapport avec la biologie indique que cela ne peut se passer autrement pour vivre. On parle doncici d’instincts naturels mais aussi de besoins car c’est général, naturel et vital. Ce raisonnement nous amène à penser qu’il existe « une nature humaine », c’est-à-dire une essence universelle de l’homme qui caractère communément tous les hommes et plus précisément tous les êtres vivats sans exception. Par son comportement instinctif, l’homme a donc une animalité commune à celle des bêtes.
b)L’inconscient et les pulsions sexuelles de l’Homme
Nous pourrions également parler de certaines pulsions de l’Homme comme étant animales. Tout d’abord, l’inconscient comprend tout ce à quoi nous ne pensons pas, nous sommes, par exemple, caractérisés par des automatismes dans les gestes, les pensées et les paroles, mais pour Freud l’inconscient est surtout caractérisé par des pulsions qui selon luisont volontairement refoulées par l’esprit. L’inconscient se traduit par des désirs et des pulsions primitives que Freud nomme « le ça », la partie la plus inconsciente de l’homme qui renferme les instincts humains et les désirs inavoués et refoulés. En général, les pulsions sont biologiques tout comme les instincts de survie et sont régies par les principes du plaisir. L’une d’entre elle la pulsionsexuelle. En effet chaque homme renferme en lui un plaisir sexuel, tout comme chez les animaux. Pour Freud le plaisir sexuel se manifeste dès le plus jeune âge, l’enfant fait inconsciemment l’expérience du plaisir sensuel en tétant le sein de sa mère, en faisant ses besoins ou encore en découvrant son corps et son sexe.
Pour conclure, on trouve plusieurs similitudes entre l’Homme et l’animalconcernant les instincts naturels ou les pulsions, surtout sexuelles, l’Homme aurait donc une part d’animalité en lui cependant on peut constater que depuis son apparition, il a sans cesse changé ses conditions de vie et évolué alors quelles caractéristiques et capacités propre à l’Homme ont permis cette évolution perpétuelle ? C’est ce que nous allons maintenant tenter de comprendre.

Partie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Piste dissert : l'homme n'est-il qu'un animal politique ?
  • La technique n'est elle qu'un moyen pour l'homme?
  • L'homme n'est-il qu'un être de langage?
  • L'homme n'est-il qu'un espece naturel?
  • L'homme n'est-il qu'un être de raison?
  • La matière n'est elle qu'un obstacle pour l'homme ?
  • La matière n'est-elle qu'un obstacle pour l'homme
  • L’homme passionné n’est-il qu’un insensé ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !