Athalie

par

Une tragédie

À l’instar de toutes les tragédies de cette époque-là, le titre de la pièce porte le nom du personnage principal (Athalie) qui représente ainsi la pierre angulaire de l’histoire, le personnage autour duquel l’intrigue se déroule. C’est même sa mort qui marque la fin de cette tragédie. Chaque angle de cette pièce de théâtre révèle son aspect tragique que Racine s’est efforcé à mettre en exergue.

Tout d’abord nous remarquons l’évolution dramatique de notre personnage principal : reine orgueilleuse et sacrilège qui tire toute son essence de sa lutte contre les forces divines ; Athalie se verra vaincue pitoyablement par un enfant de la tribu qu’elle s’efforça tant à détruire.

Ensuite, le concept de la prophétie que Racine rajoute sert à souligner la fatalité de cette œuvre : une prophétie ne peut être ni falsifiée, ni évitée. Elle est créée pour se réaliser.

De plus, Racine fait ressortir des protagonistes (antagonistes au personnage principal). Ceux-ci se battront pour sauver la cause digne présentée dans l’œuvre.

Loin d’être oubliés dans la description de la tragédie typique, nous avons également les sacrifices humains et les dommages collatéraux : ceux-ci représentent une sorte d’holocauste, le prix à payer pour arriver à l’ultime bataille qui restaurera la paix tant recherchée.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une tragédie >

Dissertation à propos de Athalie