Bérénice

par

Le dilemme des héros tragiques

La pièce de théâtre est marquée par un terrible dilemme.

Titus doit choisir entre épouser la Reine de Palestine, Bérénice, mais par conséquent enfreindre les lois romaines interdisant les mariages avec une étrangère, ou bien renoncer à Bérénice et la renvoyer chez elle.

Ce dilemme suscitera tout au long de la pièce une atmosphère de tristesse, mais aussi de doutes, d’hésitations:

- Acte 2 Scène 2: Titus et son confident sont en pleine discussion au sujet de Bérénice. L'empereur confesse à Paulin qu'il est très amoureux de Bérénice mais qu'il se demande comment l'opinion publique pourrait interpréter un éventuel mariage. Il tient beaucoup à Bérénice mais ne peut se résoudre à la garder auprès de lui, le dilemme tragique pourrait très bien se résumer par l'une des paroles de Titus: «Je lui dois tout Paulin. Récompense cruelle!».

Son confident tente de le persuader qu'il ne devrait pas lui dire de partir.

- Acte 3 Scène 2: Antiochus apprend qu'il peut épouser Bérénice, Titus lui disant qu'il y renonce. Se pose un dilemme pour notre second héros; tenter d'épouser Bérénice bien qu'elle soit alors accablée par la perte de Titus, ou alors partir, comme il projetait de le faire. Ainsi, à la joie à la nouvelle d'apprendre que Titus ne présenterai plus un obstacle, succède le doute et le dilemme car les sentiments amoureux de Bérénice sont plutôt destinés à Titus.

Le dilemme de Titus se manifeste dès l'acte 1, l'oxymore «Récompense cruelle», qualifiant Bérénice, résume très bien le...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le dilemme des héros tragiques >

Dissertation à propos de Bérénice