Cinna

par

Présentation

Encore appelée « La Clémence d’Auguste », « Cinna » est une tragi-comédie de Corneille, écrite en cinq actes et en vers. La pièce se situe à l’époque de la Rome antique, et met en évidence les valeurs de la noblesse, de l’intégrité, de l’amour et du pouvoir qui prédominaient dans la monarchie sous le règne de Louis XIII et la gouvernence de Richelieu. Par cette œuvre, Corneille accuse également la présence persistante de la violence et de l’irascibilité dans le gouvernement, lorsqu’il s’agit de prendre des décisions à portée politique.

L’intrigue débute lorsqu’on apprend que l’Empereur César Auguste, régnant sur Rome, a fait exécuter un certain Toranius, à qui il prit la fille (Emilie) comme son enfant propre. Or, Emilie, dans sa colère contre César Auguste, éprouve également du ressentiment envers lui. C’est ainsi que dans son cœur nait un instinct de vengeance pour son père, qu’elle essaiera d’assouvir coûte que coûte. Elle se dirige alors vers Cinna, un descendant de Pompée. Elle l’informe que la seule condition pour qu’elle l’épouse est qu’il tue l’empereur Auguste. De cette façon-là, Emilie aura vengé son père. A cause de son amour pour Emilie, Cinna accepte de le faire. Mais tout se complique lorsque l’empereur Auguste offre à Cinna (et à Maxime) une position privilégiée dans l’empire, à cause de leur « fidélité » envers lui. Cinna est tiraillé entre son amour pour Emilie et son intégrité envers l’empereur. Le récit est un amalgame de rivalité amoureuse, de désir de vengeance, d’infidélité et de trahison ; tous entremêlés...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Cinna