Croc-Blanc

par

Résumé

Le Wild. Une immensité blanche parsemée de forêts traversées de fleuves glacés. C’est au milieu de ce paysage froid et désolé qu’une poignée d’hommes essaient de survivre, prisonniers du linceul blanc d’un hiver sans fin. C’était sans compter la meute de loups à leurs trousses, qui effraient leurs chiens de traîneau de leurs funestes hurlements à la nuit tombée. Dans cette meute, une louve maligne qui ne craint pas l’homme. Sa robe est grise mais des reflets roux trahissent un sang mêlé. Elle s’approche furtivement des chiens, se mélange à eux en les séduisant pour leur dérober une part de leur pitance. Mais elle fait partie de la meute, et fin stratège, elle attire les pauvres chiens loin des hommes pour les offrir en pâture à ses compagnons. C’est la loi du Wild, impitoyable. Les hommes eux-mêmes, privés de leurs bêtes et à bout de force, finissent par succomber aux lois de la nature sauvage.

Un-Œil est un loup borgne mais fort, qui réussit à éliminer tous les autres prétendants de la louve au pelage cuivré. De leur union naît un petit louveteau tout gris. Ce dernier survit à son père, à ses frères et sœurs de l’attaque du lynx, épargné par la froide sélection naturelle. Il fait ses premières armes en compagnie de sa mère qui se révèle être une redoutable protectrice et découvre les joies et les dangers du Wild. Il ignore alors l’existence du plus grand de tous les prédateurs : l’Homme. Manquant de prudence, il finit par le rencontrer au détour d’un sentier et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Croc-Blanc