Deux ans de vacances

par

Un roman d'aventure

Les aventures sont orchestrées par la formidable histoire de ces 15 jeunes hommes, naufragés sur une île où la survie s'organise.

En effet l’œuvre de Jules Verne obéit à bon nombre de caractéristiques d'un roman d'aventure:

– De l'action. Les péripéties sont très nombreuses. Le roman d'aventure est souvent associé aux romans de voyage. Ici l'aventure se constate par la survie quotidienne sur l'île. L'action est le thème principal.

Nous avons en premier lieu l'accident malheureux qui fait dériver ces jeunes hommes en pleine tempête, où il devient dur de maîtriser le navire qui subit des dégâts. Le naufrage survient ce qui va nous permettre de découvrir cette étrange île.

Ensuite c'est la multiplication des excursions qui constituent l'élément principal des actions. Tant par la découverte des territoires, les déplacements du groupe, la chasse en vue de rapporter des provisions pour le petit groupe, l'isolement de Doniphan et son petit groupe sur une autre partie de l'île, les échanges de tirs entre les jeunes hommes et les brigands … L'élément de découverte géographique avec ces excursions mais aussi le nom donné à chaque lieu de l'île. Cela nous permet de prendre nos repères et de nous sentir entraînés dans l'aventure des enfants. On remarque aussi la violence du climat avec la saison des neiges et des grands froids, mais aussi la saison des orages et des tempêtes, les pluies diluviennes … ainsi l'élément météorologique contribue à l'action du roman.

– Du suspens. Le lecteur est emmené à se poser de nombreuses questions par rapport à certains mystères. Déjà, il y a du suspens par rapport à la nature des terres où le groupe a fait naufrage : une île ou un continent ?

– Le devenir des jeunes hommes. Vont-ils réussir à survivre et à subvenir à leurs besoins ? Seront-ils secourus ?

– Les doutes autour de la séparation du groupe entre les partisans de Doniphan et les autres. Le groupe va-t-il pouvoir se ressouder ? Comment vont-ils se débrouiller sans l'appui du « French Den » ?

– Le second navire de naufragés découvert par les jeunes hommes : quel est la nature des nouvelles personnes débarquées sur l'île ? par où les brigands vont-ils attaquer ? Quand est ce qu'ils le feront ? Comment ? … le lecteur est ainsi amené à se poser beaucoup de questions.

– Des personnages héroïques et nombreux. Jules Verne nous livre une description très souvent positive et complète des personnages.

C'est le cas, avec le courage et la dévotion de Briant. On note notamment la scène où celui-ci se jette avec un simple couteau sur un jaguar, pour sauver son camarade mais aussi lorsque Doniphan n'hésite pas à s'interposer pour sauver Briant des mains des brigands …

La survie et l'organisation quotidienne de ces naufragés demande également du calme et de la patience. Tout le groupe fait preuve de courage et de dépassement de soi dans tout ce qu'ils entreprennent, avec par exemple l'élaboration de leur lieu de survie, d'un cerf-volant, la restauration du navire, les transferts de provisions, etc. Les activités sont harassantes pour les jeunes hommes, où même les plus petits font preuve d'une volonté héroïque de survivre.

Une morale est destinée au lecteur et notamment aux enfants à la fin de l'œuvre, mettant en valeur le courage, l'organisation et la détermination dont ont fait preuve les protagonistes.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Un roman d'aventure >