Fantasio

par

Fantasio

C’est le personnage principal de la pièce. Son nom constitue le titre de l’œuvre et annonce bien la couleur de cette comédie. Ami avec Spark, Hartman et Facio, ils représentent tous la jeunesse de Bavière. Il est taquin, poète (« Ma tête est comme une vieille cheminée sans feu : il n'y a que du vent et des cendres. / Je ne ris plus de ce qu'on invente ; peut-être que je rirai de ce que je connais. » (p.9)) et il aime faire la fête à  sa manière. Tandis que ses amis pensent à « prendre la taille aux filles, tirer les bourgeois par la queue et casser les lanternes » pour célébrer le mariage imminent de leur princesse, lui a une autre idée en tête : « L’important serait d'avoir des nez de carton et des pétards. » (p.8). Malgré cette apparente nature taquine, il s’ennuie, est infiniment triste et déteste sa vie : « Quelle admirable chose que les Mille et une Nuits ! Ô Spark ! mon cher Spark, si tu pouvais me transporter en Chine ! Si je pouvais seulement sortir de ma peau pendant une heure ou deux ! Si je pouvais être ce monsieur qui passe ! » (p.11)/ « Regarde cette vieille ville enfumée; il n'y a pas de places, de rues, de ruelles où je n'aie rôdé trente fois ; il n'y a pas de pavés où je n'aie traîné ces talons usés, pas de maisons où je ne sache quelle est la fille ou la vieille femme dont la tête stupide se dessine éternellement à la fenêtre … Tous les recoins m'en sont cent fois plus connus ; toutes les rues, tous les trous de mon imagination sont cent fois plus fatigués ; je m'y suis promené en cent fois plus de sens, dans cette cervelle délabrée, moi son seul habitant ! » (p.12). Spark, qui lui s’amuse de tout et...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Fantasio >

Dissertation à propos de Fantasio