Fin de partie

par

Résumé détaillé

Le texte théâtral, tel qu'il est conçu par Beckett, est volontairement incomplet. Parce qu'il repose sur la mécanique des gestes, parce qu'il met totalement en crise le langage et le récit, parce qu'il doit s'appréhender dans une certaine durée imposée, il faut, pour l'apprécier réellement, le voir incarné. Un résumé, de fait, ne peut pas lui rendre justice en profondeur.

 

            La pièce se déroule dans un intérieur vide éclairé d'une lumière grise. Il y a deux petites fenêtres, rideaux fermés, une porte, et deux poubelles, couvertes d'un vieux drap. Hamm est assis dans un fauteuil à roulettes, et il est lui-même couvert par un vieux drap. Clov observe Hamm, sans bouger. Clov titube jusque dans les coulisses et revient avec un escabeau, dont il se sert pour ouvrir les rideaux des deux fenêtres. Il enlève le drap des poubelles, soulève leurs couvercles et observe ce qu'il y a dedans. Il libère Hamm endormi de son drap. Hamm porte une robe de chambre et un sifflet autour du cou ; son visage est couvert par un mouchoir. Clov s'exclame : « Fini, c'est fini, ça va finir, ça va peut-être finir ». Il indique à Hamm qu'il va aller attendre dans la cuisine que celui-ci le siffle. Il sort, revient, prend l'escabeau et le range hors scène. Hamm se réveille et enlève le mouchoir qui lui couvre le visage. On constate alors qu'il porte des...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé détaillé >

Dissertation à propos de Fin de partie