George Dandin

par

Une tragédie sociale

Bien que l'aspect comique et grotesque soit bien présent dans la pièce, il n'en est pas moins qu'elle traite de sujet sérieux, on parle ici d’une tragédie sociale avec la confrontation entre le tiers-état et la noblesse :

- Acte 1, Scène 3: première tirade de George Dandin, ce qui constitue tout une scène. Ici, il met l'accent sur sa condition de paysan, qui le condamne à rester quelque part impuissant face à sa femme, du fait de sa hiérarchie. Il condamne quelque part l'étau qui le tient prisonnier de la « gentillesse ».

- Acte 1, Scène 6: George Dandin tente de convaincre M et Mme de Sotenville des infidélités d'Angélique. Il se retrouve seul contre tous, c'est à dire les parents, Angélique et Clitandre, et même Claudine, la servante! C'est une scène tragique où ce personnage devient le menteur et le trompeur, M de Sotenville se montre intransigeant: «Point de raisonnement. Faîtes-lui des excuses que je vous dis». C'est dans cette scène que l'on constate que tous sont ligués contre ce malheureux qui nous fait éprouver une certaine pitié.

- Acte 2, Scène 2: discussion entre George Dandin et sa femme Angélique. On constate l'autorité qu'il tente d'imposer à sa femme. On comprend également que le mariage n'a été consenti que du côté du mari. Ainsi Angélique ne se sent redevable en rien. Elle se voit libre de faire ce qu'elle veut et George, de par son rang, ne peut rien y faire.

- Acte 2, Scène 8: George Dandin s'apprête à prouver l'infidélité...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une tragédie sociale >

Dissertation à propos de George Dandin