Histoire d'un voyage fait en la terre du Brésil, autrement dit Amérique

par

Résumé

Dans la préface de l’ouvrage, Jean de Léry commence par expliquer les raisons qui l’ont poussé à écrire longtemps après son voyage en Amérique. Après la perte de son manuscrit en 1563 et en raison des troubles accompagnant les guerres de religion en France, il est obligé d’abandonner ses livres. Son second recueil est à son tour perdu mais il retrouve le premier texte. Il explique avoir entamé l’écriture de son ouvrage pour corriger les erreurs et les médisances avancées par le colon Thevet au sujet des réformés. L’auteur passe en revue ce qu’il dénonce comme les calomnies de Thevet et livre pour chacune d’elles sa vision des choses. Ainsi, Thevet ne peut pas accuser les réformés d’avoir mis en danger la colonie ou de l’avoir empêché d’évangéliser les sauvages car il n’était pas présent au moment des faits. Jean de Léry accuse Thevet de mélanger les événements et d’inventer des contre-vérités, notamment concernant l’identité et la mort de trois martyrs protestants. En s’appuyant sur la lettre de Nicolas de Villegagnon à Jean Calvin, Jean de Léry défend les réformés, remet en cause la crédibilité de Thevet et ironise sur son ignorance et sa démarche consistant à rapporter des informations erronées ou inventées.

Dans la suite de la préface, Jean de Léry présente son livre et commence par indiquer que, contrairement à l’opinion générale qui stipule que les...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Histoire d'un voyage fait en la terre du Brésil, autrement dit Amérique