Idée d'une histoire universelle

par

L’histoire universelle comme but de l’humanité

Initialementpubliée en novembre 1784, l’Idée d’unehistoire universelle d’un point de vue cosmopolitique est la déclarationprincipale de Kant en termes de philosophie de l’histoire du monde. Déjà danscet essai Kant propose un but final à la race humaine considérée en tant quegroupe. Ce but est de narrer et de rendre intelligible le récit commun del’humanité grâce à la philosophie de l’histoire. Selon Kant, l’histoire humaineest destinée à parvenir à un stade qu’il appelle l’État cosmopolitique. Toutesles sociétés actuelles et futures, tous les hommes ont pour but final d’œuvrer,de participer à l’avènement d’un tel État ou à terme, d’en être les membres.

« Bien que ce corps politique ne soit guère, pourl’instant, qu’à l’état d’ébauche grossière, chacun des membres [futurs] estnéanmoins déjà comme tenaillé par un sentiment qui incite à considérer commeimportant le maintien de l’ensemble ; ceci donne l’espoir que, aprèsmaintes révolutions, s’établisse enfin ce que la nature a comme intentionsuprême, un État cosmopolitique universel au sein duquel toutes lesdispositions originaires de l’espèce humaine seront développées. »

Ainsi, pourKant, l’histoire du monde doit être étudiée à la lumière de cette viséecosmopolitique. Cette fin relève, dans les écrits de Kant, d’une certitudeabsolue : elle existera. Elle est universelle et inconditionnelle. Le rôledu philosophe est alors de faire une chronique du passé, mais surtout, de faireressortir dans son analyse cette intention de la nature qui pousse les hommes às’unir en une seule et même entité politique.

Sans cettevisée cosmopolitique, l’histoire serait dépourvue de but et donc de nécessité. Iln’y aurait aucune finalité qui gouvernerait son mouvement. Par conséquent, lesinteractions humaines deviendraient futiles et, de fait, l’humanité perdraittout but et toute utilité. Mais, en donnant un but final à l’histoire, Kantfait de l’atteinte de cet objectif la condition nécessaire pour que l’hommeatteigne lui-même la plénitude de son potentiel et de ses capacités.

Dans cetouvrage, Kant considère l’entièreté des humains comme un tout, et l’histoirecomme englobant toutes les générations et habitée d’un même but cosmopolitique.La vision cosmopolitique de Kant est un message d’espoir – un espoir qu’il voitcomme une nécessité morale et un but universel. L’Idée d’une histoire universelle du point de vue cosmopolitiqueapparaît donc comme un canevas que Kant met à la disposition du futurphilosophe et historien pour que ce dernier soit mieux à même de remplir samission.

« Une tentative philosophique d’étudier l’histoireuniverselle d’après un plan de la nature visant l’union civile parfaite dansl’espèce humaine doit être considérée comme possible et même comme susceptiblede favoriser cette intention de la nature. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur L’histoire universelle comme but de l’humanité >