L'évolution créatrice

par

Le sens ou l’évolution de la vie

Le deuxième thème présent dans l’œuvre est celui du sens et de l’évolution de la vie. Bergson constate que la philosophie n’a pas pu donner une explication claire sur le sens de la vie. Il estime donc que ses prédécesseurs ont été incapables de saisir le sens de la vie en tant que mouvement de création ou de liberté, cela parce qu’ils sont restés jusqu’alors dans les arcanes de la philosophie/la métaphysique antique. Notons que ce postulat qu’il défend dans notre corpus est aussi présent dans L’énergie spirituelle (1919). Le fait que ses prédécesseurs philosophent en se basant sur le modèle antique les emprisonne et les éloigne de cette question majeure : celle du sens de la vie et, plus précisément ici, de son évolution. Il conçoit la vie comme un mouvement continuel et reconnaît la possibilité qu’elle puisse prendre de multiples directions attribuables à l’évolution. Cette conception, il la fait ressentir dès le premier chapitre lorsqu’il parle de vie humaine et de vie animale. Pour lui, la vie est un processus dynamique. Cette dynamique qui est extérieure à la vie elle-même exerce un contrôle sur la matière. En contrôlant la matière, la vie parvient à développer une espèce de langage. Selon l’auteur, ce contrôle prend naissance dans la conscience et s’exprime par l’intelligence, Bergson jette ici encore les jalons de L’énergie spirituelle, œuvre qui tourne autour du concept de la vie comme mouvement créatif. Cette création confère à l’intelligence son aptitude à modifier la matière tout en dénotant que la conscience est libre. Et c’est ainsi que la dynamique se répète, inlassablement. Cette position de l’auteur nous...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le sens ou l’évolution de la vie >

Dissertation à propos de L'évolution créatrice