L'Impromptu de Versailles

par

Un genre fascinant: le théâtre dans le théâtre

Comme on peut le déduire de son nom, le « théâtre dans le théâtre » est une pièce de théâtre à l’intérieur de laquelle les acteurs principaux tournent une autre pièce. Et, de même que les acteurs se dédoublent, il peut également y avoir de « faux spectateurs » qui font semblant de regarder la pièce (alors qu’ils sont eux-mêmes des acteurs).

Pour l’audience, c’est une double illusion, car elle voit deux pièces de théâtre en même temps. Etant donné que la pièce originelle donne naissance à l’autre, les deux pièces se complètent très souvent ; c’est-à-dire que l’auteur les utilise de manière complémentaire pour passer un seul message. Par exemple, dans le cas de L’Impromptu de Versailles qui est l’objet de notre analyse, Molière dit dans la première pièce qu’il ne répondra pas aux attaques vicieuses de ses rivaux contre sa comédie l’Ecole des Femmes ; mais il y répond dans la deuxième pièce, ceci de manière subtile (en d’autres termes, il fait une pièce qui a pour but de ne pas répondre aux critiques, mais y répond dans la seconde pièce). Ceci dit, ce genre de « théâtre dans le théâtre » est une stratégie de Molière pour faire passer son message.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un genre fascinant: le théâtre dans le théâtre >

Dissertation à propos de L'Impromptu de Versailles