L'oeil du loup

par

L’enfant : Afrique

L’enfant, prénommé Afrique, est fasciné par Loup-Bleu au point de demeurer debout devant sa cage dès l’ouverture à la fermeture du zoo. Lorsque le loup lui prête enfin l’attention , tout en ignorant dans lequel des deux yeux de l’enfant planter son regard borgne, Afrique ferme un œil, ce qui a pour effet de placer le loup d’égal à égal avec lui et créer un rapport de confiance entre les deux personnages, rendant ainsi l’échange possible.

Afrique est un petit garçon orphelin qui va de Charybde en Scylla dans ce qu’il nomme tour à tour « Afrique jaune », « Afrique grise » et « Afrique Noire ». Il a été baptisé de cette façon par un vieux sage bédouin car le marchand, Toa, son maître ne lui a pas donné un nom. Il enchante les passants avec ses histoires et son formidable talent de narrateur enjolive. Recueilli par un couple d’africains qui font de lui leur fils adoptif, Afrique les accompagne en France. Son nouveau père trouve du travail au zoo où Loup Bleu est enfermé. Là, il voit, derrière des barreaux, les animaux qui étaient ses amis durant le temps où il vivait en Afrique. Le récit de ses souvenirs s’ouvre sur une scène de la vie quotidienne à l’école française : où il suscite la curiosité de tous les enfants. Ces derniers qualifient son prénom d’étrange en croyant qu’il plaisante à l’évocation de celui-ci.

En effet, ces enfants représentent l’incompréhension qui a mis Afrique face à la difficulté de l’intégration. Ainsi, l’amitié qui naît entre lui et Loup Bleu vient surtout du fait que, malgré que l’un vienne du Grand Nord et l’autre du continent africain, tous deux ont quitté leurs terres natales pour venir dans un endroit où l’on les fixe et les stigmatise à longueur de journée. Ils découvrent leurs points communs et se reconnaissent comme deux égaux, liés par un seul destin.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur L’enfant : Afrique >