La chanson de Hannah

par

Résumé

Août 1940. Face aux armées de l'Allemagne nazie, la France vient de subir une des pires défaites de son histoire. Dans la petite ville de Saône-et-Loire où habite Louis, la vie continue pourtant. Mais quand on a onze ans, qu'on habite avec ses parents une maison de mineur dans un coron aux logis de pierre noire, et que l'on croise les soldats ennemis vainqueurs à chaque coin de rue, la vie n'est pas drôle. Alors dès qu'il a un peu de temps libre, Louis trouve refuge au Café des Amis. Il y est entré un jour, il y est revenu le lendemain, et il a fini par faire partie du décor des habitués. Il rend de menus services à Mme Jeanne et M. Jean, les patrons, et écoute les conversations des adultes. Là, il est « Petit Louis », et personne ne cherche à en savoir plus à son sujet. En revanche, à l'école ou dans son quartier, il est le fils d'Abraham et Hannah Podski, venus il y a quelques années de leur Pologne natale. Louis est né en France, il est donc français, ne parle pas polonais, mais on lui fait sentir qu’il est différent, qu’il est un « Polak », et cela l’ennuie beaucoup. Alors ce sont de bons moments que ceux qu'il passe au Café des Amis.

Quelle n'est pas sa stupeur quand un soir ses parents lui apprennent une nouvelle incroyable : il est juif. À son fils qui lui demande ce que c’est, Abraham répond que c'est une religion. Et qu'est-ce qu'une religion ? Et à quoi reconnaît-on un Juif ? Louis apprend alors que ses parents ont quitté leur Pologne natale en raison des persécutions qu'ils y subissaient. Il tombe des nues. À vrai dire, il comprend encore moins quand son père, après lui avoir appris la nouvelle, lui fait jurer de ne jamais dire...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La chanson de Hannah