La Guerre du Feu

par

Du dépassement de soi par Naoh

Dès les premières pages du roman, Naoh est présenté comme étant l’un des membres de sa tribu des Oulhamr le mieux bâti et le plus agile. Bien que son impétuosité et son courage puissent être considérés comme des qualités, il ne fait pas preuve de beaucoup de réflexion et il n’y a entre lui et le chef de sa tribu, Faouhm, aucune affection réciproque. Lorsqu’il accepte la lourde tâche d’aller à la quête du feu, ce n’est pas pour garantir la survie de sa tribu, mais uniquement parce que Gammla, nièce de Faouhm en sera la récompense.

            Mais au fur et à mesure des embûches qu’il rencontre pendant son périple, la conscience de choses qui le dépassent grandissant en lui et le besoin de protéger ses deux compagnons moins puissants le conduisent à préférer la ruse et la stratégie à la force.

« L’inactivité où il vivait depuis la veille mettant en lui quelque énergie perdue, il rêvait devant la masse noire des végétaux et les lueurs fines du ciel. Et dans son cœur quelque chose s’exaltait, qui le mêlait plus étroitement à la terre. » 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Du dépassement de soi par Naoh >

Dissertation à propos de La Guerre du Feu