La Religion dans les limites de la simple raison

par

Résumé

Les religions, surtout occidentales, font appel à une foi. Kant dans La Religion dans les limites de la simple raison s’attache au défi d’examiner ce que deviendrait la religion si on la concevait par la Raison. Il faut noter que Kant était croyant. Son objectif n’est pas de démolir les croyances religieuses grâce à la Raison, mais bien plus d’examiner comment concilier dans un système de pensée la Raison et la Foi. Au début de son œuvre, Kant pensait que la Raison pouvait démontrer l’existence de Dieu, mais au fil des années et de ses recherches, il se rend compte, peu à peu, que ce n’était pas le cas. Dans la Critique de la raison pure, Kant écrit d’ailleurs « j’ai dû abolir le savoir pour y substituer la croyance. » Dans ce cas, est-ce que ça veut dire que la Raison ne peut pas du tout aborder les questions de la Religion et de la Foi, ou, quels peuvent-être ses apports dans ce domaine? Tel est en quelques sortes, la question que Kant essaie de résoudre dans La religion dans les limites de la simple raison, livre qu’il décrit comme un « Petit traité de théologie philosophique, et non proprement biblique » 

Emmanuel Kant est un philosophe allemand du XVIIIème siècle, il s’inscrit dans le mouvement des Lumières allemandes (l’Aufkärung), une époque d’évolution intense de la pensée en Allemagne et plus largement en Europe, qui a posé les fondements de nombreux aspects de nos sociétés modernes. Bien qu’il ait peu voyagé, il se tenait très au fait des évolutions de son époque. Kant a aussi été le premier philosophe de l’ère moderne à poursuivre une activité d’enseignement de manière régulière,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de La Religion dans les limites de la simple raison