Le jeu de l'amour et du hasard

par

Une structure brillante

La structure de la pièce de théâtre est particulièrement brillante. En effet on a un scénario très original et ambigu, écrit d'une main de maître.

Ainsi nous avons deux protagonistes, Silvia et Dorante, relativement curieux et anxieux de se connaître. Ils préfèrent se découvrir de façon déguisée.

Nos deux amants se déguisent l'un l'autre en leur servant.

La situation devient alors assez complexe, l'ordre social s'inverse, la structure de la pièce prend forme.

Ensuite, nous assistons à une discussion qui ne cesse de se prolonger entre Sylvia et Dorante, s’éprennent-ils l’un de l’autre? Mais par ailleurs ils ont conscience que cet amour leur est quelque part interdit, pensant tout deux converser avec le servant de leurs élus!

Par la même occasion, Lisette et Arlequin, pensant également tous deux s'adresser à Dorante et Silvia, s’éprennent également (amour qui se révélera au lecteur à l'Acte 3 Scène 6 ).

Et là où la structure est particulièrement bien pensée, c'est au moment où l'histoire se dénoue et que finalement chacun retrouve son rôle et son statut social, comme si de rien n'était.

Ainsi, un lecteur de l'époque, en lisant cette pièce, sera surpris de la tournure que prend la rencontre programmée de Silvia et de Dorante et de leur étrange stratagème pour faire connaissance. Mais il se retrouvera finalement rassuré que l'ordre social se rétablisse à la fin.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une structure brillante >

Dissertation à propos de Le jeu de l'amour et du hasard