Le malade imaginaire

par

Les éléments du comique

Plusieurs sortes de comique apparaissent tout au long de la pièce.

. Le comique de mots et de répétitions:

– Acte 1 Scène 1: La première confrontation entre Argan et Toinette avec: «coquine», «carogne», «chienne», «traîtresse»

– Acte 1 Scène 5: ou encore «pendarde» lors d'une autre confrontation, au sujet du devenir d'Angélique. C'est par le langage employé par Argan que l'on comprend la relation maître/servant(e), topoi de la comédie.

– Acte 2 Scène 6: Lorsque Thomas Diafoirus prend le pouls d'Argan, s'ensuit un cours de courtes répliques entre lui et son père, le comique apparaît dans la rapidité de l'échange (stychomythie) mais dans l'introduction également de mots latins comme «Bene» ou «Optime», rendant la situation cocasse.

– Acte 2 Scène 8: Scène entre Argan et son autre fille, Louison avec la répétition quasi systématique de «Mon Papa» de la part de celle-ci. Là encore un comique de répétition.

– Acte 3 Scène 5: Le refus de l'ordonnance du médecin provoque un échange entre Argan et Monsieur Purgon. Le comique apparaît ici par les très brèves interventions de Toinette qui accentue la culpabilité d'Argan: «il a tort», «il ne le mérite pas», «il est indigne de vos soins» et plus loin dans la même scène, lorsque Argan se voit énoncer par son médecin différents termes pour désigner l'incurabilité de sa maladie mais aussi par les interjections répétitives d'Argan: «Monsieur Purgon!»

– Acte 3 Scène 7: Argan demande à sa servante de lui demander qui est le médecin et répond «un médecin de la médecine», c'est la naïveté et l'évidence même de la réponse, ici, qui fait le comique.

– Acte 3 Scène 10 : Le diagnostic factice de Toinette avec encore une répétition, ici du mot «Poumon», en réponse aux maux qu'énonce Argan. Puis, lorsque Toinette le questionne sur la nourriture que lui conseille son médecin elle répond également seulement par la répétition cocasse du mot «ignorant».

Ces deux éléments de répétition prouvent l'incapacité de Toinette en tant que médecin, à tenir un argumentaire employant des termes techniques de médecine.

. Le comique de situation:

– Acte 1 Scène 5: La confusion d'Angélique en croyant que son père, Argan, lui parle de son amant, alors que c'est un tout autre homme qui lui est destiné pour son mariage. C'est à l'évocation de Cléante qu'Angélique comprend que son père lui parle d'un autre.

Plus loin dans la même scène, confrontation entre Argan et sa servante. Le comique de la situation intervient par le biais des didascalies nous décrivant des mouvements accompagnant le discours avec par exemple: «Argan, en colère, court après elle autour de sa chaise, son bâton à la main».

– Acte 1 Scène 7: Lors de la discussion entre Argan et le notaire, Béline affirme dans plusieurs répliques qu'elle ne se remettrait pas de son éventuel décès. Cependant lorsqu' Argan mentionne ses biens et son argent, Béline semble plus intéressée par le montant des pièces d’or et des billets cachés dans l'alcôve. C'est ici la contradiction de la réaction de Béline qui crée le comique.

– Acte 2 Scène 5 : Premiers échanges entre Argan et Monsieur Diafoirus. Le comique apparaît dans la confusion totale de la discussion où les deux protagonistes parlent en même temps et en s'interrompant ce qui rend incompréhensible l'échange et donc la scène, cocasse.

Plus loin dans la même scène, lorsque Angélique et Cléante interprètent un morceau d'opéra, on se rend compte que l'interprétation de ce morceau évoque ce que ressent réellement Angélique qui aime un autre homme que Thomas Diafoirus. Argan est par ailleurs gêné et trouve cela de mauvais goût. Le côté comique est donc présent avec le parallèle entre l'interprétation d'Angélique et de Cléante et la situation réelle.

– Acte 3 Scène 8 : Le comique de la situation apparaît lorsque Toinette se déguise en médecin pour tromper Argan. Celui-ci est un peu confus en pensant reconnaître Toinette, mais finalement Argan se laisse abuser et pense que c'est un véritable médecin.

– Acte 3 Scène 12 : Argan accepte de faire le mort pour se rendre compte de la réaction de Béline, puis d'Angélique. Béline le croyant réellement mort, elle exulte de joie à l'idée de cette nouvelle et Argan, bien entendu, entend tout ce qu'elle dit. C'est Argan, cette fois-ci, qui prend sa revanche en trompant Béline.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les éléments du comique >