Le malade imaginaire

par

Les éléments du comique

Plusieurs sortes de comique apparaissent tout au long de la pièce.

. Le comique de mots et de répétitions:

- Acte 1 Scène 1: La première confrontation entre Argan et Toinette avec: «coquine», «carogne», «chienne», «traîtresse»

- Acte 1 Scène 5: ou encore «pendarde» lors d'une autre confrontation, au sujet du devenir d'Angélique. C'est par le langage employé par Argan que l'on comprend la relation maître/servant(e), topoi de la comédie.

- Acte 2 Scène 6: Lorsque Thomas Diafoirus prend le pouls d'Argan, s'ensuit un cours de courtes répliques entre lui et son père, le comique apparaît dans la rapidité de l'échange (stychomythie) mais dans l'introduction également de mots latins comme «Bene» ou «Optime», rendant la situation cocasse.

- Acte 2 Scène 8: Scène entre Argan et son autre fille, Louison avec la répétition quasi systématique de «Mon Papa» de la part de celle-ci. Là encore un comique de répétition.

- Acte 3 Scène 5: Le refus de l'ordonnance du médecin provoque un échange entre Argan et Monsieur Purgon. Le comique apparaît ici par les très brèves interventions de Toinette qui accentue la culpabilité d'Argan: «il a tort», «il ne le mérite pas», «il est indigne de vos soins» et plus loin dans la même scène, lorsque Argan se voit énoncer par son médecin différents termes pour désigner l'incurabilité de sa maladie mais aussi par les interjections répétitives d'Argan: «Monsieur...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les éléments du comique >

Dissertation à propos de Le malade imaginaire