Le malade imaginaire

par

Les messages de Molière

Molière fait passer deux messages à travers son œuvre, tout d'abord la question du mariage, et ensuite celui de la médecine:

- Le mariage forcé : La plaidoirie d'Angélique évoque le problème du mariage à l'époque de Molière. Angélique aime un autre homme mais c'est son père qui choisit et l'oblige à se marier avec qui bon lui semble. Molière, par le biais de son personnage d'Angélique, dénonce cette forme de mariage. Angélique se montre en effet très prudente à l'égard de Thomas Diafoirus en tentant de lui expliquer que le mariage n'est pas pressé, qu'il doivent apprendre à se connaître et que l'amour vient avec le temps. Thomas, de son côté, piégé dans ses études et son éducation, réfute l'argumentaire de la jeune fille.

- La nécessité de la médecine: C’est au tour de Béralde d'évoquer un autre problème typique de l'époque : la médecine administrée. Béralde tente au cours de son argumentaire de convaincre son frère que la médecine est en quelque sorte une arnaque, une couverture et une excuse à ses maux. Il tente de lui expliquer les méfaits d'une ordonnance trop copieuse de la part des médecins. Il pense ainsi que c'est le traitement administré à son frère, Argan, qui le rend malade. Là encore le personnage de Béralde est incompris par Argan, qui reste dans ses certitudes et place toute sa confiance dans les mains des médecins, sans chercher à comprendre quoique ce soit.

Ainsi Molière soulève deux problèmes de société à travers sa pièce de théâtre et les messages qu'il veut faire passer au lecteur se trouvent...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les messages de Molière >

Dissertation à propos de Le malade imaginaire