Le médecin malgré lui

par

Une farce

La farce est présente de nombreuses fois dans la pièce. Le caractère grotesque et moqueur de certaines situations en atteste.

- Acte 1 Scène 2: Mr Robert, voisin de Sganarelle, apparaît et intervient dans la scène de ménage pour essayer de défendre Martine contre les coups de bâtons qu'elle vient de recevoir. Mais étonnement, c'est le voisin qui en subit les conséquences et se voit menacé par Martine qui déclare même «Et je veux qu'il me batte, moi». Situation tout à fait insolite de voir Mr Robert ainsi devenir la victime de la dispute entre Sganarelle et Martine!

- Acte 1 Scène 5: Martine a établi sa vengeance, faire croire que Sganarelle est médecin et que s'il le nie, il faut le battre. C'est ce qu’il ce passe dans cette scène où Sganarelle est finalement contraint d'avouer qu'il est médecin, tout en ne l'étant pas du tout. Il arrive même à y croire lui-même: «Ouais, serait-ce bien moi qui me tromperais, et serais-je devenu médecin, sans m'en être aperçu?». La situation prend ainsi un caractère de farce.

- Acte 2 Scène 2: Autre farce, Sganarelle qui se met à donner des coups de bâtons à Géronte, et qui affirme ensuite que maintenant, il est aussi médecin! Situation ainsi tout aussi invraisemblable et satirique.

- Acte 2 Scène 3: Situation de farce lorsque Sganarelle use de son faux statut de médecin comme prétexte pour inspecter les seins de la nourrice! Il réitérera ses avances plusieurs fois par la suite.

- Acte 2 Scène 4: Une autre scène tout à fait grotesque où Sganarelle abuse du vocabulaire latin pour établir un diagnostic de...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une farce >

Dissertation à propos de Le médecin malgré lui