Le Royaume de Kensuké

par

Un secret bien gardé

Le Royaume de Kensuké est une œuvre qui nous fait plonger dans le passé du narrateur, un jeune homme répondant au nom de Michael. Il partage avec les lecteurs des souvenirs d’une époque où l’innocence des premières années de la vie est encore profondément ancrée en lui. Il n’a alors que onze ans, et on peut être surpris de constater qu’il n’a parlé, depuis, à personne des aventures qu’il a vécues. En effet, les choses qu’il a pu vivre n’étaient absolument pas banales et auraient assurément déroutées plus d’une personne adulte. Malgré le caractère aussi pénible que fantastique de ses aventures, Michael n’en a absolument pas parlé. Ces dix années de silence sont révélatrices de certaines valeurs qui revêtent une grande importance pendant l’enfance et tendent à disparaître avec l’âge adulte : l’amitié d’une part, et la capacité à garder un secret. Le silence de Michael est donc un excellent indicateur de son niveau de maturité : « J’ai disparu la veille de l’anniversaire de mes douze ans. Le 28 juillet 1988. Aujourd’hui seulement, je peux enfin raconter toute cette histoire extraordinaire, la véritable histoire de ma disparition. Kensuké m’avait fait promettre de ne rien dire, rien du tout, jusqu’à ce que dix ans au moins se soient écoulés. C’était presque la dernière chose qu’il m’a dite. J’ai promis et j’ai dû vivre dans le mensonge. J’aurais pu laisser dormir les mensonges assoupis, mais plus de dix ans ont passé, maintenant ».

L’attitude de Michael est donc révélatrice du degré d’amitié qu’il avait pour Kensuké. Le jeune lecteur à qui est destinée...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Un secret bien gardé >

Dissertation à propos de Le Royaume de Kensuké