Le Sagouin

par

Résumé

Le Sagouin, roman de François Mauriac, débute après la Première Guerre mondiale, période encore marquée par les différences entre classes sociales, la bourgeoisie et la noblesse.

Chacun des personnages dans le roman appartient à une classe sociale différente. Leur relation dépend donc de leur milieu social.

Au départ, nous faisons la connaissance de Paule Meulière, qui habite Bordeaux et appartient à la bourgeoisie car son mari est le maire de la ville. Voulant devenir une noble reconnue, elle décide de jeter son dévolu sur Galéas de Cernès. La baronne de Cernès ne voit pas cela d’un très bon œil ; elle n’accepte pas Paule Meulière, devenue sa bru, et essaie de lui nuire.

Dans le premier chapitre, nous assistons tout d’abord à une dispute entre Paule et son fils Guillaume, surnommé Gillou. Celui-ci affirme qu’il a appris ses leçons, ce que Paule ne croit pas. Son image dans la glace rappelle à Paule son mariage avec Galéas de Cernès, mariage qu’elle a accepté pour devenir baronne. Son fils Gillou, qui en est issu, lui rappelle trop Galéas de Cernès ; c’est pour cela qu’elle éprouve pour lui du dégoût.

Peu de temps après, Gillou se fait renvoyer de deux pensionnats. C’est alors qu’intervient la belle-mère de Paule, très méprisante, qui n’a pas accepté le mariage de son fils avec Paule. Très populaire dans la ville, celle-ci rend visite au directeur de l’école pour qu’il s’occupe des études de son petit-fils Gillou.

À son retour, elle annonce à Paule que celui-ci a refusé, prétextant que sa brue n’a pas une bonne réputation car elle aurait supposément eu une aventure avec un curé. Paule se souvient, pendant sa promenade, qu’elle et le prêtre s’étaient rapprochés il y a une douzaine d’années, du fait de leur solitude commune. Les sentiments éprouvés étaient amicaux contrairement à ce qui est dit dans la ville. Paule décide alors d’aller s’expliquer avec le directeur et l’instituteur de l’école.

Au cours du repas, elle annonce à sa belle-mère son intention de se rendre à l’école pour s’expliquer, ce qui provoque une dispute entre les deux femmes. Paule lui affirme que les Cernès n’ont jamais été appréciés et que leur vie de restriction est due à sa fille, qui elle mène une vie dispendieuse. En colère, Paule se rend dans sa chambre et y boit énormément de liqueur.

Dans le 2e chapitre, nous assistons à la rencontre de Paule avec l’instituteur Robert Bordas. Elle assiste, à son arrivée, à une dispute entre Robert et sa femme Léone qui sont en désaccord sur l’éducation de leur fils Jean-Pierre. Paule se justifie alors à l’instituteur et finit par obtenir ce qu’elle voulait. Robert Bordas s’occupera de Gillou.

Paule de retour annonce avec triomphe la décision de Robert Bordas. Gillou refuse dans un premier temps de retourner à l’école. Sous les menaces de sa mère et de sa grand-mère, il accepte tout de même.

Lors d’une visite au cimetière avec son père, Gillou se demande comment faire pour éviter l’école. Nous découvrons également que Paule est tombée sous le charme de Robert Bordas.

Dans le 3e chapitre, Gillou se rend chez l’instituteur avec difficulté. Il y reste deux heures. Au cours de cette période, il trie tout d’abord des haricots, une chose qu’il sait faire, puis lit une partie du roman L’Île mystérieuse. L’instituteur s’aperçoit alors que le jeune homme est capable et très sensible contrairement à ce qu’on dit de lui.

De retour pour chercher Gillou, Paule demande à l’instituteur de se rendre avec elle chez sa belle-mère afin de lui révéler les capacités de Gillou, ce qu’il fait avec plaisir. Malheureusement, la belle-mère et le père de Gillou interrogent le petit en premier, et celui-ci leur avoue avoir trié des haricots. La baronne et son fils sont alors furieux, ce qui engendre encore une importante dispute. Gillou s’imagine aller chez Robert Bordas tous les soirs pour lire de bons romans et sympathiser avec Jean-Pierre, son fils.

Un jour, Gillou tache un livre qu’il lisait, ce qui provoque la colère de Mme Bordas qui demande à son mari d’arrêter de s’occuper de Gillou. Robert accepte alors car, socialiste, il ne veut pas entretenir des relations avec la noblesse.

Dans le 4e chapitre, Robert adresse une lettre à la baronne afin de lui annoncer qu’il ne s’occupera plus de Gillou. La baronne se sent alors humiliée. Paule quant à elle comprend. Débute alors une dispute entre les deux femmes. Au cours de celle-ci Paule traite même de « dégénéré » son fils, ce que Galéas n’accepte pas. Il part alors se promener avec son fils.

Peu de temps après, Gillou, qui est désespéré de ne pouvoir lire chez Robert Bordas et jouer avec Jean-Pierre, décide de se rendre discrètement au moulin. Galéas, s’apercevant du départ de son fils, le suit égalament avec discrétion. La baronne et Paule ne les voyant pas revenir partent à leur recherche et retrouve Galéas et son fils noyés dans la rivière.

De nombreuses questions restent alors sans réponse. Choquée par ce drame, la baronne est chassée de son château et placée dans une maison de retraite. Paule quant à elle combat un cancer tandis que Robert est taraudé par le remords.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >