Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi

par

L’héritage

L’héritage est un thème présent dans Le Seigneur des anneaux, mais en particulier dans Le Retour du roi. Il s’agit d’une partdu devoir des générations présentes de laisser aux générations futures unhéritage digne, et du devoir qui incombe à chaque génération d’accepterl’héritage qui lui est laissé par les générations passées. Ces deux aspectssont présentés et ont une importance capitale dans Le Retour du roi par le biais de personnages tels que Frodon et Samd’une part, et Aragorn d’autre part.

C’est presque une entreprise littéraire qui tient à lachronique des événements de l’aventure que Sam se propose de réaliser.Lorsqu’un événement d’importance se produit, il se demande comment l’histoiresera contée, si les gens s’en souviendront ou si les actes héroïques serontoubliés. La plupart du temps, les histoires contées dans la trilogie sontcontées sous forme de chants. Ainsi les chants semblent faire référence à deshéros du passé, mais aussi ils démontrent un certain caractère prophétique. Lelien avec le passé est bien montré lorsqu’on rappelle que la quête de Frodon,qui touche à sa fin, a vu le jour de nombreuses années plus tôt avec la quêtede Bilbon. Un héritage qui, tout compte fait, est devenu un fardeau pour lejeune Frodon et l’a privé de la paisible existence qu’il aurait autrement pumener.

« Là, ils’arrêta et s’assit. Il ne pouvait se traîner plus loin, pour le moment. Ilsentait qu’une fois dépassé le sommet du col et un seul pas fait dans lavéritable descente dans le pays de Mordor, ce pas serait irrévocable. Il nepourrait jamais revenir. Sans aucun but précis, il sortit l’Anneau et le repassaà son doigt. Il éprouva immédiatement le grand fardeau de son poids, et denouveau, mais cette fois forte et plus pressante que jamais, la malice de l’Œilde Mordor, qui cherchait, essayant de percer les ombres qu’il avait créées poursa propre défense mais qui à présent le maintenaient dans son inquiétude et sondoute. »

Le caractère prophétique est aussi mis en avant dans laquête personnelle d’Aragorn. En effet, Aragorn, descendant d’Isildur ethéritier du trône du Gondor, s’est longtemps refusé à en assumer la charge. Letitre de l’œuvre, Le Retour du roi,fait référence à cette quête. Dans ce dernier volume de la trilogie, Aragorn,membre de la race des Numenor, fait face à son héritage et réclame le trône quiest le sien. Symboliquement, il doit pour se montrer digne de ce trône faireface aux fantômes du passé en se rendant sur le chemin des morts. De nombreuseschansons font état d’Aragorn comme d’un roi juste et sage, un roi dont le règneguérira le Gondor : l’Elessar.

« Et on entenditune voix qui répondait du sein de la nuit, comme venue de très loin “Pouraccomplir notre serment et trouver la paix.”

Aragorn ditalors : « L’heure est enfin venue. Je me rends maintenant à Pelargir surl’Anduin, et vous allez me suivre. Et quand tout ce pays sera débarrassé desserviteurs de Sauron, je considérerai le serment comme accompli, vous aurez lapaix et partirez à jamais. Car je suis Elessar, héritier d’Isildur de Gondor.»

Enfin, Le Retour duroi voit l’achèvement des diverses quêtes des personnages, et ouvre la voieà une nouvelle ère affranchie de l’influence de Sauron. Le message ici est queles générations présentes devraient faire tout leur possible pour ne pasimposer aux générations futures la charge de leurs erreurs et de leursproblèmes. C’est une obligation qui incombe à chaque génération de régler sespropres problèmes de façon à laisser aux générations futures un héritage digne,qui n’handicapera pas leur évolution. Une idée que l’auteur renforce en faisantpartir de la Terre du Milieu la plupart des personnages influents de latrilogie du Seigneur des Anneaux.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur L’héritage >