Les acteurs de bonne foi

par

Éraste

Éraste (neveu de Madame Amelin et amant d’Angélique) : c’est un homme amoureux. Il aime passionnément Angélique et a hâte de l’épouser. Il est très reconnaissant envers sa tante qu’il aime profondément car elle lui témoigne un attachement maternel. En discutant avec son valet, il lui confie qu’elle le traite comme son fils et non comme un neveu : « […] je suis ravi de lui procurer ce petit divertissement : je lui dois bien des attentions ; tu vois ce qu'elle fait pour moi ; je ne suis que son neveu, et elle me donne tout son bien pour me marier avec Angélique, que j'aime. Pourrait-elle me traiter mieux, quand je serais son fils ?/Merlin : Allons, il en faut convenir, c'est la meilleure de toutes les tantes du monde, et vous avez raison ; il n'y aurait pas plus de profit à l'avoir pour mère. » (P. 3-4). Il déchante lorsque cette dernière lui fait croire qu’elle a l’intention de le marier à une veuve de dix-neuf ans son aîné. Il est donc bien ravi de constater à la fin de la pièce qu’il ne s’agissait que d’une farce et que le contrat de mariage que sa tante a fait établir chez le notaire le lie à Angélique.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Éraste >

Dissertation à propos de Les acteurs de bonne foi