Les Trois Mousquetaires

par

Résumé

Comme le jeune d’Artagnan est heureux ! Il aquitté sa Gascogne natale pour se rendre à Paris. Là, il veut devenir mousquetairedu roi. Il a dans ses bagages une lettre de recommandation pour M. de Tréville.C’est le père de d’Artagnan qui l’a écrite pour son vieil ami, devenu capitainedes mousquetaires du roi Louis XIII. Tout va pour le mieux dans le meilleur desmondes, mais quand d’Artagnan s’arrête dans une petite auberge, deux inconnus,un homme et une femme, lui dérobent la précieuse lettre de recommandation. Iljure de les retrouver.

Il arrive enfin à Paris et se présente à M.de Tréville. Ce dernier se rappelle parfaitement de d’Artagnan père, etaccueille volontiers le fils de son ami dans les rangs de ses mousquetaires.Malheureusement, il s’agit d’une troupe d’élite et il faut faire ses preuvesavant de l’intégrer. Déçu, d’Artagnan quitte le bureau de M. de Trévillelorsqu’il croise l’individu qui lui a dérobé sa lettre. C’est un nomméRochefort, homme de confiance du cardinal de Richelieu, le tout-puissant ministredu roi ! C’est aussi une redoutable épée. Peu importe à d’Artagnan qui se lanceà sa poursuite, bien décidé à en découdre avec lui. Et c’est bieninvolontairement qu’il bouscule tout à tour trois mousquetaires. Pour obtenirréparation, les trois hommes exigent un duel. D’Artagnan convient volontiersd’un rendez-vous avec chacun. Il ne sait pas qu’il vient de défier les troisplus fines lames des mousquetaires du roi : Athos, Porthos et Aramis. Et lesquatre hommes ignorent que ce duel va marquer le début d’une grande amitié.

Un édit du cardinal interdit les duels. Ils’agit donc de se rencontrer en un lieu secret. Les quatre hommes s’apprêtent àtirer l’épée quand ils sont surpris par une patrouille de gardes du cardinal,qui tente de les arrêter. Les trois mousquetaires et le jeune homme font frontcommun et mettent les gardes en déroute. Ils découvrent alors que d’Artagnanest un brillant bretteur, et même plus brillant qu’eux peut-être. Ils sontravis que le jeune gascon soit accepté comme cadet dans la compagnie de M. desEssarts.

D’Artagnan trouve un logis. Son propriétaire,M. Bonacieux, a une jolie épouse, Constance, qui est lingère chez sa majesté lareine Anne d’Autriche, femme de Louis XIII. Le cardinal ne l’aime guère, ets’apprête à profiter d’une lourde erreur qu’elle commet. Elle a offert auséduisant duc de Buckingham, le favori du roi d’Angleterre Charles Ier,des bijoux – des ferrets – que Louis XIII lui a offerts comme cadeau. Quand ilapprend ceci, Richelieu charge son agent secret Milady – c’est elle qui étaitavec Rochefort lors de l’incident sur la route de Paris avec d’Artagnan – dedérober deux de ces ferrets. Puis il va voir le roi, et lui suggère de demanderà Anne d’Autriche de porter cette même parure au prochain bal des échevins.D’Artagnan est alors chargé par la reine de se rendre en Angleterre et derécupérer les bijoux auprès du duc. C’est Constance Bonacieux qui a mis lejeune cadet en rapport avec la reine. Il faut dire que d’Artagnan est tombéamoureux de la jolie Constance.

D’Artagnan part pour Londres avec ses troisamis. La route est semée d’embûches, et les trois mousquetaires sont blessés ouretenus de force. Seul d’Artagnan rejoint Londres où il rencontre le duc deBuckingham, qui lui donne les bijoux. Mais Milady a pu en voler deux ! Il fautdonc en fabriquer deux autres d’urgence. C’est bientôt chose faite, etd’Artagnan rentre à Paris juste à temps pour remettre à la reine sa parure debijoux.

C’est alors que Constance est enlevée surordre du cardinal. Inquiet, d’Artagnan retrouve ses trois amis, mais M. deTréville leur apprend que les mousquetaires et les cadets doivent quitter Parispour participer au siège de La Rochelle. Il faut se préparer, et c’est alorsque d’Artagnan croise à nouveau la route de Milady. Elle est belle et il lacourtise dans le but d’obtenir d’elle des renseignements ; la jeune femme estsur le point de lui céder. D’Artagnan découvre l’épaule de Milady… et voitque la femme porte la flétrissure qui marque les voleurs : une marque au ferrouge en forme de fleur de lys. Elle a donc un lourd passé de criminelle que lejeune Gascon risque de révéler. Elle décide de le faire assassiner pour quecette humiliation reste secrète.

D’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis sontarrivés devant La Rochelle. Un soir, ils croisent la route du cardinal deRichelieu, qui leur demande de l’escorter jusqu’à une auberge. Là, ils sedissimulent et observent. Quelle n’est pas leur surprise quand Milady apparaît !C’est elle que le cardinal doit rencontrer. Il la charge d’une nouvelle mission: assassiner le duc de Buckingham. Ensuite, libre à elle d’assouvir savengeance et d’assassiner d’Artagnan. Mais c’est l’un des trois mousquetairesqui tombe des nues. Cette Milady était son épouse qu’il a autrefois répudiée etchassée !

Comment mettre sur pied un plan d’action sansêtre entendu par les espions de son Éminence le cardinal ? En se rendant aupoint le plus dangereux du siège, en s’y installant et en y bavardanttranquillement. C’est ce que décident de faire les quatre amis : ils se rendentdans un bastion exposé au feu des assiégés et y déjeunent plus ou moinspaisiblement. Ils décident ceci : dénoncer Milady à son actuel mari, etdemander à la reine de les aider à retrouver Constance Bonacieux dont ils sonttoujours sans nouvelles.

Pendant ce temps, Milady tente de faireassassiner le duc de Buckingham. Par la suite, elle se réfugie en France, dansun couvent. C’est précisément là que se trouve Constance. Milady l’empoisonne,et d’Artagnan arrive trop tard pour sauver la femme qu’il aime. Mais Milady nepeut échapper au jeune Gascon et à ses amis. Ils s’emparent de l’espionne, lajugent et prononcent la sentence qu’elle a souvent infligée à ses victimes : lamort. C’est d’ailleurs un homme qui a souffert des actes malveillants de Miladyqui lui tranche la tête : le bourreau de Béthune.

Le siège de La Rochelle est terminé. Les mousquetaireset les cadets rentrent à Paris, où d’Artagnan est enfin admis dans la compagniedes mousquetaires de M. de Tréville. Une brillante carrière s’ouvre à lui,tandis que ses amis changent eux aussi de vie : Athos se retire sur ses terres,Porthos épouse une riche baronne, et Aramis, quant à lui, entre dans lesordres. La vie sépare pour l’instant les quatre amis, mais gageons que leurschemins se croiseront encore.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >