Roald Dahl

Roald Dahl est un écrivain britannique né en 1916 à Llandaff – qui deviendra quelques années plus tard un quartier de Cardiff – au Pays de Galles de parents norvégiens. L’enfant parle norvégien à la maison avec ses parents et ses deux sœurs. Alors qu’il a trois ans, il perd une grande sœur presque en même temps que son père, courtier maritime. Sa mère décide de rester au Pays de Galles pour que ses enfants bénéficient d’une excellente éducation, comme le souhaitait leur père. Elle leur conte de nombreuses histoires, riches de nombreux mythes et légendes du folklore norvégien qui imprégneront l’esprit de l’écrivain. Roald connaît une triste vie de pensionnat en Angleterre à Weston-super-Mare dans le Somerset. À partir de 1929 il étudie à Derbyshire dans les Midlands de l’Est. Il ne se distingue pas par ses talents en écriture mais plutôt en sport, en partie du fait de sa haute taille (1 m 98). Il s’intéresse néanmoins beaucoup à la littérature, ainsi qu’à la photographie. Dès ses jeunes années il lit beaucoup Rudyard Kipling, William Makepeace Thackeray, Frederick Marryat et Charles Dickens, qui l’influenceront beaucoup dans ses propres écrits. Le jeune homme aime particulièrement les histoires de fantômes, dont Trolls du Norvégien Jonas Lie, qu’il considère comme l’une des meilleurs.

Pendant son enfance et son adolescence, le jeune Roald passe la plupart des vacances d’été dans la famille de sa mère en Norvège, dont il gardera des souvenirs heureux. Il termine sa scolarité en 1934 et rejoint la compagnie Shell qui le forme deux ans au Royaume-Uni avant de l’envoyer au Kenya puis dans une région devenue la Tanzanie.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Dahl devient lieutenant dans le régiment colonial des King’s African Rifles, puis il rejoint à Nairobi la Royal Air Force comme pilote, prenant plaisir à survoler les terres sauvages du Kenya. Tout au long de la guerre il monte progressivement dans la hiérarchie. On lui fait conduire un appareil obsolète qu’il ne connaît pas sans le former et du fait de mauvaises indications il subit un crash lors d’un atterrissage dans le désert, qui lui fracture le crâne, lui brise le nez et le laisse victime d’une cécité temporaire. Il reprend ensuite ses vols à partir d’une base grecque, puis égyptienne, attaquant des avions allemands ou vichyistes. Victimes de violents maux de tête, il est déclaré invalide et renvoyé en Grande-Bretagne avec le grade de Flying Officer. Il se remet puis est envoyé comme attaché d’ambassade à Washington. Ayant vécu la guerre de près, il vit mal ce poste protégé où les tâches qui lui incombent ne lui paraissent d’aucune importance. Mais sur place il fait la connaissance du romancier C. S. Forester auquel le Saturday Evening Post a demandé une histoire basée sur les expériences de guerre de Dahl. Le travail préparatoire du pilote est finalement publié tel quel en août 1942 sous le titre fallacieux Shot Down Over Libya au lieu d’A Piece of Cake. Dahl fournit à cette...

Inscrivez-vous pour continuer à lire  >

Dissertation à propos de Matilda