Poèmes antiques

par

Une poésie érudite et scientifique

À travers ce recueil, Leconte de Lisle laisse apparaître son savoir assez poussé et sa connaissance dans divers domaines, que ce soit la maîtrise des mots et des figures de style ou encore celle des savoirs antiques à travers la mythologie. Il allie science et connaissance pour dresser des poèmes aussi beaux que profonds, où la forme extérieure ne lèse pas le fond du texte.

Dans sa première partie, l'auteur aborde des éléments de la mythologie hindouiste et grecque. Il nous conte les aventures de Sûryâ ou encore de Bhagavat, d'Héraclès ou de Pan. Il nous décrit avec précision des légendes venues d'ailleurs, des histoires antiques, tout en vers. Nous apprenons ainsi l'histoire de la Vénus de Milo, les aventures de la lignée d’Hélios, Dieu du Soleil, nous assistons même à une des scènes des douze travaux d'Hercule : ici, Héraclès s'en va affronter le terrible taureau de Crête, qu'il met à terre d'une seule main vigoureuse. On sent à travers tous ses poèmes que l'auteur éprouve une véritable admiration  pour tout ce qui touche aux légendes et aux divinités et que sa connaissance en ce domaine est très approfondie. Il se permet à travers ses textes de mettre en valeur des personnages oubliés.

Par ailleurs, on peut constater que le vocabulaire utilisé est très souvent pointu, voire compliqué. Par conséquent, la lecture des Poèmes antiques n’est pas forcément facile et peut ne pas se destiner à tous les lecteurs. Nous retrouvons ainsi des termes tels que « airain », « timon » ou « quadrige ». Par ailleurs, des termes en relation avec des domaines particuliers sont ainsi employés. Dans Le réveil d'Hélios, un vocabulaire technique, en rapport avec les moyens de transport est utilisé, comme on peut le voir à travers les termes : « essieu », « jante », « rayon »,  ou encore « moyeu ». Dans le poème La source, on retrouve ainsi beaucoup de noms de plantes : « hyacinthe », « violette », « halliers ». Certains termes peuvent nécessiter une documentation précise de la part du lecteur, surtout de nos jours où certains termes peuvent paraitre désuets ou moins employés au quotidien.  

 

La présentation des  Poèmes antiques offre au regard une certaine beauté. Celle-ci est mise en valeur par l’ensemble du recueil : bien classé et organisé, rédigés avec un lexique recherché, les poèmes de Leconte de Lisle montrent ainsi toute leur richesse au lecteur. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Une poésie érudite et scientifique >