Poèmes barbares

par

Résumé

Leconte de Lisle est un poète français célèbre du XIXème siècle. Bien que ses grands contemporains comme Victor Hugo et Arthur Rimbaud étaient des adeptes du romantisme, Leconte de Lisle voulait prendre une toute autre direction, d’où la fondation de son école dite « parnassienne » dont il était à la tête. Le but du mouvement parnassien était de s’opposer au romantisme, aux sentiments et de se baser sur la science, guidée par la raison. Selon lui, la littérature parnassienne était également caractérisée par l’impersonnalité. Autrement dit, le poète ne devait pas être impliqué dans les travaux littéraires. De par ce fait, il n’y a pas ou très peu de « larmoyants » passages ou d’autobiographies dans les chefs-d’œuvre de Leconte de Lisle.

L’un des chefs-d’œuvre les plus remarquables de Leconte de Lisle est Poèmes barbares, un recueil de 81 poèmes paru, pour la première, fois en 1862. Les Poèmes barbares représentent l’un des trois grands recueils de poésie qui ont dominé la carrière littéraire de Leconte de Lisle, les deux autres étant Poèmes tragiques (1884) et Derniers Poèmes (1894). Le recueil les Poèmes barbares laisse apparaître trois parties majeures. Le premier groupement de poèmes montre que le poète tire son inspiration d’extraits bibliques et mythologiques. A partir de « La Panthère noire », nous nous retrouvons avec des poèmes exotiques où il s’inspire de la nature et des animaux. Puis, il utilise ses derniers poèmes pour exprimer le retour proéminent de l’histoire ancienne et de l’antiquité reflétés par les fortes images bibliques et mythologiques. Par...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Poèmes barbares