Poèmes barbares

par

Des histoires versifiées

Les poèmes de Leconte de Lisle ne présentent pas une structure commune. Contrairement à de nombreux poèmes de cette époque qui sont courts et louent tantôt la liberté, tantôt le royalisme, l'auteur nous présente ici de véritables histoires en vers, qui racontent les aventures de divers personnages. Bien qu'il ait un temps subit l'influence du courant Romantique, il rejoint très vite les Parnassiens. Les Parnassiens sont un groupe poétique qui prônent l'impersonnel et apparaît en réponse à l'étalement sentimental trop important des Romantiques. Il n'est donc pas question dans les poèmes de M. de Lisle de parler de soi et de se lamenter sur son sort ; c'est pour cela que ses personnages sont des êtres qui évoluent dans une époque archaïque. Il n'existe ainsi aucun lien entre l'auteur et les héros de ses poèmes.

Les poèmes épiques : Dans nombre de ses poèmes, le poète aborde des thématiques telles que la guerre, la bataille, et présente des personnages forts, cruels, voire effrayants. Ce sont bien souvent des hommes tels que celui que l'on retrouve dans Quaïn. Le champ lexical de la guerre est bien évidemment omniprésent : « bruit des coups », « boucliers d'airain », « cri », « os », etc., accompagné de verbes propres à une bataille (« Tout roule et se confond », « ma main violente a voulu t’égorger »). On retrouve en parallèle un jargon spécifique aux armes ainsi qu'un rythme de lecture rapide, qui permet de tenir le lecteur dans une ambiance épique. L'auteur joue également avec les...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Des histoires versifiées >

Dissertation à propos de Poèmes barbares