Poèmes barbares

par

Les structures

Dans ce recueil, l'auteur a mis en avant plusieurs structures. Le recueil en lui-même est découpé en trois parties : la première est réservée aux contes et légendes mythologiques et bibliques, la seconde aborde plus la jungle et la nature sauvage tandis que la dernière partie revient sur les thèmes fantastiques, terminant ainsi la boucle. Ces parties ne sont cependant pas distinctement séparées par une volonté de l'auteur. Seul le thème et le titre des poèmes permettent de les différencier, bien que leur longueur participe également, car les premières et dernières sont plus longues que la partie « nature ».

Première partie : Leconte de Lisle y aborde des sujets barbares tels que la guerre ou la mort. La construction des poèmes est particulière : souvent peu aérés, ils sont très longs. Les poèmes sont constitués de strophes versifiées qui racontent des histoires, un peu à la manière des fables.

Cette première partie est constituée d'environ trente poèmes. Ces poèmes emploient de nombreuses figures de style et cherchent à mettre en avant un certain esthétisme malgré la présence d'événements considérés par la majorité comme étant peu appropriés à l'art. La mort par exemple n'est pas quelque chose de beau et pourtant de nombreux auteurs ont tenté de mettre dans cette horreur un semblant d’esthétisme : c'est le cas par exemple dans Une charogne de Baudelaire. La mort et la beauté permettent un contraste plus saisissant...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Les structures >

Dissertation à propos de Poèmes barbares