Si c'est un homme

par

Résumé

Primo Levi est envoyé à Fossoli en 1943 ; il est alors âgé de vingt-quatre ans. Arrêté pour ses actions antifascistes, le jeune homme se présente rapidement comme un Italien juif, ce qui le conduit à rejoindre d'autres Juifs et prisonniers de toutes nationalités. Quelques semaines plus tard, ces individus sont regroupés : ils vont être déportés. Malgré l'incompréhension et la stupeur, tous rejoignent les wagons qui, après quinze jours de trajet, les mènent jusqu'à Auschwitz. Sur place, une sélection est faite : les hommes valides d'un côtés ; femmes, enfants et malades de l'autre. Deux jours après leur arrivée, plus de cinq cents personnes sont gazées.

La sélection terminée, Primo Levi est envoyé avec les autres hommes, tiraillés par la soif, dans une pièce nue et froide où une longue attente commence. Quand enfin on vient les chercher, ce n'est que pour leur ôter tout ce qu'ils possèdent : plus de vêtements, plus de chaussures, plus de cheveux. Leurs anciens habits sont remplacés par des uniformes du camp et un numéro leur est tatoué sur le bras. Très vite, Primo apprend les règles insensés des lieux et tente, comme il le peut, de survivre malgré le froid, la faim et la certitude que la mort est proche.

Un jour, alors que la peur et le doute l'envahissent, il tombe sur Steinlauf, une connaissance du camp. Celui-ci est en train de se laver et de se frotter consciencieusement, malgré l'absence de savon et l'eau sale. Primo Levi reste incrédule...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Si c'est un homme