Yvain ou le Chevalier au lion

par

Résumé

Alors que la fête pour célébrer la Pentecôte bat son plein à la cour du roi Arthur, on force le chevalier Calogrenant à raconter une histoire qu’il préfèrerait manifestement oublier car elle le déshonore. Un jour, un paysan l’a informé de l’existence d’une fontaine magique qui, si l’on renverse un peu d’eau sur son perron, déclenche de terribles tempêtes. Mais la fontaine est protégée par Esclados le Roux, un vaillant chevalier. Lorsque Calogrenant renverse de l’eau sur la fontaine, il crée un ouragan dévastateur qui alerte Esclados. Tous deux se battent alors en duel jusqu’à la défaite de Calogrenant.

            Messire Yvain, cousin de celui-ci, décide de le venger de cette humiliation. Sans attendre, il part pour la fontaine magique, retrouve Esclados, le poursuit jusque dans son château et le tue sans aucun scrupule. Mais Yvain se voit pris au piège : il doit maintenant sortir du château alors que l’alerte est sonnée. Lunette, jeune femme confidente de la châtelaine, décide de l’aider en lui prêtant une bague qui lui permet de se rendre invisible en attendant de pouvoir fuir. Yvain rencontre alors dame Laudine, la veuve d’Esclados, et en tombe amoureux. Il essaie de la séduire mais la dame ne cède pas. Il reste dans le château à la contempler amoureusement. Lunette décide d’intercéder en sa faveur. Laudine d’abord se montre intransigeante, puis elle finit par accorder un entretien à Yvain qui lui déclare sa flamme avec ardeur. Elle se laisse séduire et peu après ils se marient.

            La cour du roi Arthur vient ensuite au château qui appartient désormais à Yvain. Ce dernier commence par humilier le sénéchal Keu lors d’un duel, car celui-ci n’a de cesse de médire de tous. Au contact du roi et de sa cour, Yvain ressent à nouveau l’envie de partir à l’aventure. Laudine l’y autorise mais conclut un pacte avec lui : s’il n’est pas revenu dans un an, elle cessera de l’aimer. Yvain promet de s’y tenir.

            Mais les mois passent et à force d’aventures, Yvain rate l’échéance. Laudine lui fait apprendre qu’elle ne veut plus de lui. Le chevalier devient fou de désespoir et se réfugie seul dans la forêt, où la fée Morgane intervient et le fait revenir à la raison. Grâce aux bons soins des fées, il finit par se rétablir totalement et repart à l’aventure.

            D’abord, Yvain rencontre le comte Allier et ses hommes, une bande de pillards qui détruisent tout ce qu’ils trouvent sur leur passage. Yvain les combat et obtient la reddition du comte.

            Épisode plus significatif : Yvain assiste un peu plus tard au combat qui oppose un lion géant et un serpent cracheur de flammes. Yvain décide de sauver le lion car il tient le serpent pour une créature malfaisante. Dès lors, le lion reconnaissant suit Yvain partout.

            Un jour le chevalier passe près de la fontaine magique qui fait resurgir tous ses souvenirs de Laudine. Il sombre à nouveau dans le désespoir mais Lunette, prisonnière d’une chapelle située à proximité, le sort de l’accablement. Elle lui apprend qu’elle va être tuée car Laudine et Keu se sont retournés contre elle après l’expiration du pacte. Yvain promet à Lunette qu’il la défendra, à condition qu’elle ne dévoile pas son identité.

            Yvain passe ensuite la nuit avec des gens persécutés par un géant nommé Harpin. Le chevalier s’engage à le vaincre, ce qu’il fait dès le lendemain avec l’aide de son lion. Pour ne pas décliner sa véritable identité, Yvain affirme être « le Chevalier au Lion ». Puis il retourne aussitôt auprès de Lunette que ses bourreaux ont déjà placée sur le bûcher. Toujours avec l’aide de son lion, Yvain vainc ceux qui ont condamné la jeune femme. Encore une fois, il se désigne comme le Chevalier au Lion. Il s’en va rapidement sans avoir été reconnu.

            Peu après, la sœur cadette du seigneur de Noire Épine, récemment mort, part à la recherche d’Yvain car elle veut lui demander du soutien : sa sœur aînée refuse en effet de partager l’héritage paternel. Le chevalier accepte aussitôt de l’aider.

            Sur sa route Yvain est amené à passer la nuit au château appelé « de Pire Aventure » car il a la réputation d’être maudit. On raconte que tous les chevaliers qui y sont passés ont été tués par deux impitoyables netuns, démons de l’eau. Mais Yvain, encore une fois largement aidé par son lion, parvient à avoir le dessus sur les deux créatures et à libérer les ouvrières qu’elles retenaient prisonnières.

            Le lendemain, Yvain part à l’assaut de la sœur aînée, qui a choisi Gauvain pour la défendre. Les deux chevaliers ne se reconnaissent pas et luttent toute la journée sans réussir à se départager. Épuisés, ils finissent par s’avouer tous les deux vaincus et se reconnaissent. Ils laissent au roi le devoir de trancher, lequel décide de favoriser la sœur cadette.

            Yvain cependant reste insatisfait : il n’a pas réussi à reconquérir sa Laudine. Lunette décide de l’aider et en manipulant Laudine, jouant sur son ignorance de l’identité du Chevalier au Lion, elle parvient à la réconcilier avec Yvain.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Résumé >