La Negritude dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

La négritude

La négritude est un courant littéraire et politique, créé après la Seconde Guerre mondiale, rassemblant des écrivains noirs francophones, dont Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran Damas, Guy Tirolien, Birago Diop et René Depestre notamment. Lié à l'anticolonialisme, le mouvement influença par la suite nombre de personnes proches du Black nationalism, s'étendant bien au-delà de l'espace francophone. Le mouvement de la négritude se forme à Paris, dans l'entre-deux guerres, quand ces...

1314  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

La negritude

Mairie de Verson - 29 rue de l'église - 14790 Verson Qu'est-ce que la Négritude ? D'après Léopold Sédar Senghor 1971 Extrait de "l'Année francophone internationale" 1997 Le terme de négritude a été souvent contesté comme mot avant de l'être comme concept. Et l'on a proposé de lui substituer d'autres mots : mélanité, africanité. On pourrait continuer. Et pourquoi pas éthiopité ou éthiopianité ? Je suis d'autant plus libre de défendre le terme qu'il a été inventé, non par moi comme on le dit...

1628  Mots | 7  Pages

Lire le document complet

Négritude

journal « Etudiant noir » parût en 1940. Ce journal marque l’avènement de la négritude dans les lettres négro-africaines. Les premières utilisations du contexte de négritude sont enregistrées dans ce journal. On doit le mot lui-même à Aimé Césaire. Employé péjorativement jusque là, le mot nègre devient un mot valorisant porteur d’une identité culturelle riche. I- Les précurseurs Comme l’indiqué précédemment, le mot « négritude » est l’œuvre de Aimé Césaire et de ses camarades Léon Gontran Damas et...

981  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

la négritude

La négritude est un courant littéraire et politique, créé durant l'entre-deux-guerres1, rassemblant des écrivains noirs francophones, dont Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon-Gontran Damas, Guy Tirolien, Birago Diop et René Depestre notamment. Lié à l'anticolonialisme, le mouvement influença par la suite nombre de personnes proches du Black nationalism, s'étendant bien au-delà de l'espace francophone. Sommaire [masquer] 1 Origine 2 Signification 3 Critiques 4 Annexes 4.1 Articles...

1007  Mots | 5  Pages

Lire le document complet

Negritude

La négritude est un courant littéraire et politique, créé après la Seconde Guerre mondiale[réf. nécessaire], rassemblant des écrivains noirs francophones, dont Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran Damas, Guy Tirolien, Birago Diop et René Depestre notamment. Lié à l'anticolonialisme, le mouvement influença par la suite nombre de personnes proches du Black nationalism, s'étendant bien au-delà de l'espace francophone. la poésie de la négritude regorge un multitude de thèmes qui sont intéressants...

1332  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

Négritude

Négritude   Introduction !  La première guerre mondiale, approfondie la rencontre entre les antillais et les africains. C’est là que les sénégalais racontent l’Afrique aux soldats antillais qui sont avec eux dans les tranchées. Dans le même temps, les premiers noirs, brillants étudiants, deviennent hauts fonctionnaires et sont envoyés comme gouverneur dans les colonies africaines, ce qui leur permet de modifier leur regard sur les africains et de se libérer des clichés occidentaux...

740  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

Negritude

Introduction La négritude est un courant littéraire et politique, créé après la Seconde Guerre mondiale[réf. nécessaire], rassemblant des écrivains noirs francophones, dont Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran Damas, Guy Tirolien, Birago Diop et René Depestre notamment. Lié à l'anticolonialisme, le mouvement influença par la suite nombre de personnes proches du Black nationalism, s'étendant bien au-delà de l'espace francophone. /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ...

558  Mots | 3  Pages

Lire le document complet

La négritude (chamoiseau)

Négritude Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aller à : Navigation, rechercher |[pic] |Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie ou | | |en liens externes. | | |Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. ...

785  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

La negritude

Le Soleil de l’âme africain- « La Négritude » « Les noirs » dès que vous entendez ces mots-là, que vient à votre tête ? L’infériorité ?? L’esclavage ?? Le racisme ?? « OUI » dira-t-elle, la majorité. C’est pour mettre le point à cette négation de l’homme noir qu’apparaissait le mouvement de « la Négritude » après la deuxième guerre mondiale. À la fois littéraire, culturelle et politique, fondée à Paris dans les années 1930 par des étudiants...

770  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

LA NEGRİTUDE

La négritude est un courant littéraire et politique, créé durant l'Entre-deux-guerres1, rassemblant des écrivains noirs francophones, dont Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon-Gontran Damas, Guy Tirolien, Birago Diop et René Depestre notamment. Lié à l'anticolonialisme, le mouvement influença par la suite nombre de personnes proches du Black nationalism, s'étendant bien au-delà de l'espace francophone. Origine  Dans Négritude Agonistes, Christian Filostrat publie le numéro 3 (Mai - Juin 1935)...

1551  Mots | 7  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !