Peut On Se Fier A La Conscience dissertations et fiches de lecture

1 - 10 de 500

Peut on se fier à sa conscience ?

Sujet : Peut-on se fier à sa conscience ? Ce sujet nous invite à réfléchir sur le rôle et les conséquences que la conscience peut avoir sur notre existence. Pour répondre à ce sujet, il convient d’en analyser ses termes. Tout d’abord, définissons le terme « conscience ». Il vient du latin cum scientia qui signifie « avec savoir » . La conscience est le savoir intérieur immédiat que l’homme possède de la réalité et de lui-même. Lorsqu’un être est conscient, il sait que le monde existe et qu’il...

1297  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

Peut-on se fier à la conscience ?

Peut-on se fier à la conscience ? La conscience se traduit par le savoir de ce que l'on est en train de vivre, mais elle ne s'applique pas pour toutes choses. Elle peut être morale principalement, c'est d'ailleurs cette conscience morale qui fait l'humanité d'un homme. Elle lui donne certains avantages comme la liberté, un libre-arbitre ne se basant pas toujours sur le déterminisme, mais aussi des inconvénients comme l'illusion que nous donne la conscience, qui peut être une faiblesse à certains...

1851  Mots | 8  Pages

Lire le document complet

Dissertation peut on se fier à la conscience?

Peut-on se fier à la conscience? La conscience nous permet de prendre connaissance de nos actes et de l'activité de notre esprit. La conscience est donc considérée comme une sorte de connaissance. En revanche, ce n'est pas si simple car il est possible de distinguer conscience et connaissance. La conscience signifie accompagné de savoir, et est souvent appelée retour sur soi ou redoublement. Nous sommes capables d'avoir conscience de quelque chose ou de nous-même dès le moment où nous disons « je »...

1255  Mots | 6  Pages

Lire le document complet

La conscience

La conscience I. Qu’est ce qu’être conscient ? 1. Texte de Hegel L’homme à une double existence. Les choses de la nature n’existent qu’immédiatement / L’homme existe de façon médiat Les choses physiques n’ont pas d’esprit, l’homme pense, essaie de se connaître. L’intermédiaire entre l’homme et lui-même est la pensée. - Conscience de soi … En théorie : L’idée que l’on se fait de soi n’est qu’une tentative, l’homme cherche à savoir ce qu’est l’être humain en général. L’homme recherche...

973  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

Peut -on se fier de l'expérience

humain a besoin de connaissances. Ces connaissances semblent venir de notre expérience, de ce contact direct avec le monde que nous opérons grâce à nos cinq sens. Cette expérience est accumulée par la culture, transmise par l’éducation, et sert de base à la raison qui va chercher à en tirer des principes généraux, des lois, des règles. Mais cette expérience est contestable. Pour deux raisons principales : D’abord parce qu’elle est forcément subjective, ensuite parce qu’elle nous incite à croire que...

3966  Mots | 16  Pages

Lire le document complet

La conscience et la subjectivité

La conscience et la subjectivité Après examen du langage, nous avons admis que la tentative de s’exprimer n’était pas entièrement vaine, à condition que l’élucidation des mots et des pensées s’opère de manière réciproque, dans un mouvement synergique d’approfondissement. Contre le dogmatisme des « réalistes » (ceux qui affirment qu'il « faut être réaliste, c'est comme ça que ça se passe »), nous choisissons de soumettre nos idées à l’épreuve. Que savons-nous de manière certaine ? Question évidemment...

2125  Mots | 9  Pages

Lire le document complet

Faut-il se fier à soi même?

Faut-il se fier à soi même ? Intro:Pourquoi se fier à soi-même et dans quel intérêt ? L'homme recherche la vérité: il aimerait la définir, la percer, car il est naturellement enclin à la curiosité et à l'inquiétude vis à vis de sa relation au monde, des mystères qui en résultent et qui l'intriguent, mais aussi vis à vis de lui même. Ainsi, son but serait d'acquerir des certitudes intemporelles et universelles, qui lui permettraient de posseder une base de réflexion à enrichir pour appréhender le...

3619  Mots | 15  Pages

Lire le document complet

La conscience

A – LA CONSCIENCE La définition première, par l’étymologie, montre que la conscience est ce qui va avec la science, autrement dit, ce qui accompagne le savoir. En effet, si nous savons quelque chose, nous savons que nous le savons, c’est-à-dire, nous sommes conscients de le savoir. Le mot conscience vient du latin conscientia, de cum (avec), et scientia, science. Cette étymologie fait référence proprement à la conscience humaine. Cela signifie-t-il qu’il n’y a de conscience qu’humaine ? I – Conscience...

1546  Mots | 7  Pages

Lire le document complet

Peut-on se fier à ses opinions ?

comme un obstacle à la pensée, au sens philosophique. Avoir une opinion n’est peut-être qu’avoir un sentiment sur quelque chose, une idée pré-établie. Cette idée peut être propre à chacun et donc reposer sur une profonde réflexion personnelle, ou bien ne s’appuyer que sur des préjugés, c’est à dire des faits inculqués par la société et donc non réfléchis individuellement. Peut-on alors se fier à ses opinions ? Autrement dit, quelle est la valeur d’une opinion ? C’est en cherchant à savoir comment...

1848  Mots | 8  Pages

Lire le document complet

Se fier à la liberté ?

Philosophie Peut-on se fier au sentiment de liberté ? Parmi une multitude de sentiments, on trouve le sentiment de liberté. Il nous permet d'être confiant sur notre capacité à agir de par nous-même, de réfléchir, d'avoir un « poids » sur notre vie afin de ne pas être une simple marionnette ballottée par le contrôle du destin. En revanche, sa nature de sentiment nous pousse à nous interroger sur la fiabilité d'un tel ressenti. Il raisonnable de douter d'un sentiment, bien que plus fort qu'une...

918  Mots | 4  Pages

Lire le document complet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !