2008-Correction test4

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (364 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Eléments de correction du test n°4 (Tes3-décembre 08) marjorie.galy@wanadoo.fr 1- Part : x/X x 100 10%) 2 points ((17265-15000) + (4787-4125)) / 22052 x 100 11.9% (de tête 2850/22000 ≅

2- Laflexibilité du travail correspond à la capacité de l’entreprise à faire face aux fluctuations économiques conjoncturelles en jouant sur le facteur travail. On décompose habituellement la flexibilité dutravail en 3 axes : flexibilité salariale (variation des salaires, annualisation du temps de travail, recours simplifié aux heures supplémentaires ou au chômage technique), flexibilité fonctionnelle (del’organisation du travail) (main-d’œuvre polyvalente qui s’adapte vite aux changements de type de production, ex JAT) et flexibilité de l’emploi (ou du marché du travail) (contrats atypiques : CNE,CDD, Interim, temps partiel (= NFE), assouplissement des conditions de licenciement, externalisation / sous-traitance). 3 points

3- Les entreprises sont incitées à recourir à la flexibilité dutravail pour accroître la flexibilité de leur production : concurrence internationale accrue, exigences nouvelles de délais, de diversité et de qualité des consommateurs, dispositifs légaux permettant lerecours aux NFE, chômage de masse qui facilite l’imposition de cette flexibilité multidirectionnelle du travail aux travailleurs. Avec la triple flexibilité du travail (fonctionnelle, salariale, del’emploi, ce sont sur les salariés que repose une partie plus grande des risques et aléas économiques, ce sont davantage eux la variable d’ajustement des fluctuations conjoncturelles qui pèsent sur laproduction). 3 points Question générale - 12 points I) Après avoir présenté les causes de la hausse de la flexibilité du travail…

1.1) Etat des lieux - Définition flexibilité Q2 - Quantification FPE Q11.2) Les causes - Q3 II) …vous mettrez en évidence ses effets sur l’emploi

2.1) Effets attendus : pied à l’étrier des actifs les moins employables : jeunes, seniors et nonqualifiés (souvent des...
tracking img