Abbes sieyes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 139 (34536 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EMMANUEL JOSEPH SIEYÈS

Qu’est-ce que le Tiers état ?

ÉDITIONS DU BOUCHER

CONTRAT DE LICENCE — ÉDITIONS DU BOUCHER Le fichier PDF qui vous est proposé est protégé par les lois sur les copyrights & reste la propriété de la SARL Le Boucher Éditeur. Le fichier PDF est dénommé « livre numérique » dans les paragraphes qui suivent. Vous êtes autorisé : — à utiliser le livre numérique à des finspersonnelles. Vous ne pouvez en aucun cas : — vendre ou diffuser des copies de tout ou partie du livre numérique, exploiter tout ou partie du livre numérique dans un but commercial ; — modifier les codes sources ou créer un produit dérivé du livre numérique.

NOTE DE L’ÉDITEUR Le texte reproduit est issu de la troisième édition de 1789 dont l’orthographe & la typographie ont été modernisées.

©2002 — Éditions du Boucher 16, rue Rochebrune 75011 Paris site internet : www.leboucher.com courriel : contacts@leboucher.com téléphone & télécopie : (33) (0)1 47 00 02 15 conception & réalisation : Georges Collet en couverture : La nuit du 4 août 1789 (détail), Monnet & Helmann, coll. G. Collet (droits réservés) ISBN : 2-84824-024-5

EMMANUEL JOSEPH SIEYÈS

Qu’est-ce que le Tiers état?« Tant que le philosophe n’excède point les limites de la vérité, ne l’accusez pas d’aller trop loin. Sa fonction est de marquer le but; il faut donc qu’il y soit arrivé. Si restant en chemin il osait y élever son enseigne, elle pourrait être trompeuse. Au contraire, le devoir de l’administrateur est de combiner et de graduer sa marche suivant la nature des difficultés… Si le philosophe n’est aubut, il ne sait où il est. Si l’administrateur ne voit le but, il ne sait où il va. »

Le plan de cet écrit est assez simple. Nous avons trois questions à nous faire. 1° Qu’est-ce que le Tiers état? — TOUT. 2° Qu’a-t-il été jusqu’à présent dans l’ordre politique ? — RIEN. 3° Que demande-t-il? — À ÊTRE QUELQUE CHOSE. On va voir si les réponses sont justes. Jusque-là, ce serait à tort qu’ontaxerait d’exagération des vérités dont on n’a pas encore vu les preuves. Nous examinerons ensuite les moyens que l’on a essayés, et ceux que l’on doit prendre, afin que le Tiers état devienne, en effet, quelque chose. Ainsi nous dirons : 4° Ce que les ministres ont tenté, et ce que les privilégiés euxmêmes proposent en sa faveur. 5° Ce qu’on aurait dû faire. 6° Enfin, ce qui reste à faire au Tiers pourprendre la place qui lui est due.
1

QU ’EST- CE

QUE LE

TIERS ÉTAT ?

Chapitre premier Le Tiers état est une nation complète

Que faut-il pour qu’une nation subsiste et prospère ? Des travaux particuliers et des fonctions publiques. On peut renfermer dans quatre classes tous les travaux particuliers : 1° La terre et l’eau fournissant la matière première des besoins de l’homme, lapremière classe, dans l’ordre des idées, sera celle de toutes les familles attachées aux travaux de la campagne. 2° Depuis la première vente des matières jusqu’à leur consommation ou leur usage, une nouvelle main-d’œuvre, plus ou moins multipliée, ajoute à ces matières une valeur seconde plus ou moins composée. L’industrie humaine parvient ainsi à perfectionner les bienfaits de la nature, et leproduit brut double, décuple, centuple de valeur. Tels sont les travaux de la seconde classe. 3° Entre la production et la consommation, comme aussi entre les différents degrés de production, il s’établit une foule d’agents intermédiaires, utiles tant aux producteurs qu’aux consommateurs. Ce sont les marchands et les négociants; les négociants qui, comparant sans cesse les besoins des lieux et destemps, spéculent sur le profit de la garde et du transport; les marchands qui se chargent, en dernière analyse, du débit soit en gros, soit en détail. Ce genre d’utilité caractérise la troisième classe. 4° Outre ces trois classes de citoyens laborieux et utiles qui s’occupent de l’objet propre à la consommation et à l’usage, il faut encore dans une société une multitude de travaux particuliers et...
tracking img