Actions collectives

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1623 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ction collective : Action commune de membres d’un groupe, visant en apparence à atteindre des objectifs communs.

Exemple : Les grèves, les mouvements contre la mondialisation, le boycott des produits Danone...

Touraine pense que l’action collective s’organise en terme de mouvement social.

Mouvement social selon Touraine : Action collective organisée, par laquelle un acteur de classelutte pour la direction sociale de l’historicité dans un ensemble historique concret.

Acteur de classe : C’est une personne qui s’inscrit dans une classe sociale (comme par exemple un ouvrier).

Historicité : référence au changement social, à l'évolution de la société sur le long terme..

Cela ressemble à Marx qui dit que la lutte des classes fait l’histoire. Ici, Touraine dit que le mouvementsocial entraîne du changement social, pas uniquement à partir des conditions réelles de production.

® C’est là, la différence avec Marx qui lui, pensait que le travail et les conflits dans le monde du travail étaient centraux.

Pour Touraine, le mouvement social est la conjonction de 3 mouvements :

*

Un acteur de classe (principe d’identité : on se sent ouvrier)
oOn est fier de faire ce que l’on fait.
*

Un adversaire de classe (principe d’opposition : pour ce construire, on s’oppose).
o

Pour les ouvriers, l’adversaire est le patronat.
*

Un enjeu (Principe de totalité : les revendications concernent l’ensemble de la société : on vise à changer la société dans son ensemble).
oPour les ouvriers, le principe était le socialisme.

Touraine pense que le mouvement ouvrier est un mouvement à part entière, car il correspond à sa définition du mouvement social (cf. 3 principes ci-dessus).

Selon lui, on passe de la société industrielle, où le pouvoir appartenait à ceux qui possédaient, à une société post-industrielle, où le pouvoir appartient à ceux quisavent.

Exemple : Aujourd’hui, quand les écologistes luttent contre le nucléaire, c’est en fait contre l’État, les techniciens…
Les nouveaux mouvements sociaux (NMS)

Ce terme, NMS, est apparu lors du passage de la société industrielle à la société post-industrielle, selon Touraine.

Les traits de la société post-industrielle

*

Technocratique (le pouvoir appartient à ceux quipossèdent le savoir, l’information, l’argent…).
*

Société moderne et développée (ex : niveau de scolarisation et de vie élevé).
*

Société de services.
*

Nouveaux acteurs du mouvement social
*

nouveaux enjeux : conflits hors du travail, désormais de nature culturelle exemple : Post-matérialisme (ce qui importe, c’est davantage le qualitatifque le quantitatif : Le confort et les loisirs priment sur l’immobilier par ex).

Cette transformation entraîne la localisation du conflit, il n’est plus lié au monde du travail, mais au pouvoir. Il est question de développement durable : quelle planète laissons-nous à nos enfants ? (rapport avec la mondialisation, la question d’identité, de droits). Donc, ce conflit social aborde des thèmesnouveaux.

Les mouvements sociaux se situent dans le champs de la culture, de la sociabilité, de la ville, des valeurs, et non plus dans les problèmes de production et d’économie. Ces NMS sont peu organisés, et les leaders se font au cours de la réalisation du mouvement social.

Par ailleurs, les nouveaux acteurs sont : les minorités (ethniques, sexuelles…), les femmes, les jeunes, les classesmoyennes fortement scolarisées (dans le mouvement écologiste).

De part le manque d’organisation, de leader… leur pouvoir d’action est moindre, car il n’ont pas de lien étroit avec la politique. Pour se faire entendre, il leur faut un autre pouvoir, qui est celui des médias.

Il y a 2 accès aux médias :

Stratégie de rupture : opération sit-in, coup de poing, on fait aussi du zapping ; ces...
tracking img