Agronomie tropicale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2095 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Agronomie tropicale
Cours 10

Sylvopastoralisme
Avantages et inconvénients du sylvopastoralisme par rapport aux plantations pures Principe: Parcelle forestière dont le sous-bois est pâturé par un élevage extensif Revenu supplémentaire Valorisation de la ressource végétale présente sous les arbres Réalisation d’éclaircies pour permettre la mise en lumière du sol et la production d’herbePrévention contre les incendies Risques de tassements du sol et de troncs endommagés
2

Rôle protecteur des arbres pour les animaux

Sylvopastoralisme
Systèmes sylvopastoraux pratiqués en plantations industrielles Pâturage de bovins, porcins, ovins ou caprins sous couvert arboré

Taureaux et Eucalyptus – Vincent Chifflot

Cocotiers et bétails - Cirad

Olivier et cochons 3 - INRA Conclusion
Agroforesterie: Enjeux pour les PED Productions agricoles diversifiées et étalées dans le temps Diminution du désherbage et parfois de la fertilisation Agriculture de conservation: moindre dégradation des sols et maintien d’une forte biodiversité Système intensif nécessitant un faible investissement au départ Possibilité d’obtenir des compensations financières dans le cadre des MDP et desaides pour le maintien de la biodiversité Mais : Grande amplitude en terme d’efficacité risques de concurrences lourdes contraintes de faisabilité…

4

Diverses perceptions de l’agroforesterie

Agronomes
production durable économie d’intrants

Forestiers
production de bois protection forêt

Sociologues
intégration savoir-faire adaptabilité locale

Ecologues
protection environnementbiodiversité

Zootechniciens
ressources fourragères maintien des pâturages

Économistes
gestion de la fertilité diversification des revenus
5

2 Pratiques agricoles et gestion de la ressource en zone tropicale
2.2 Approche par les pratiques culturales et les productions de la zone tropicale
2.2.1Travail du sol: pourquoi, comment et quels effets ? 2.2.2 Les techniques culturales sanslabour 2.2.3 Couverts végétaux et cultures associées: illustration par l’agroforesterie 2.2.4. Fertilisation: pourquoi, comment et quels effets?
6

2.2.4 Fertilisation NPK
Pourquoi raisonner la fertilisation NPK Rappel sur les cycles N, P et K Les différents types d’engrais
• • Engrais minéraux Engrais organiques

Le raisonnement de la fertilisation
• • • Les lois de la fertilisation Calculde la dose à épandre Réduire les pertes et accroître l’éfficacité des engrais

7

Pourquoi raisonner la fertilisation NPK

Risques liés à la sur-fertilisation : Augmentation du coût des intrants Pollutions P et N Baisses de la qualités des récoltes Risques de diminution des rendements

Exemple de la fertilisation azotée
8

N2 NH3 Fixation symbiotique

Composés organiques Composésminéraux N2 N2O Résidus de récolte Sol
Dénitrification

Le cycle de l’azote

NH4+

Matière organique A ss im du sol ila Hu tio mi n fi c ati on Biomasse microbienne tion lisa bi mo ion Im sat rali iné M Nitrification

Assimilation

Abs ti orp

Volatilisation

on

Ruisselle ment et érosion

Im m

obi

lisa ti o

n

NO3Lixiviation Fertilisation minérale

NO3-

9

Lecycle du phosphore

10

Le cycle du potassium

11

2.2.4 Fertilisation NPK
Pourquoi raisonner la fertilisation NPK Rappel sur les cycles N, P et K Les différents types d’engrais
• • Engrais minéraux Engrais organiques

Le raisonnement de la fertilisation
• • • Les lois de la fertilisation Calcul de la dose à épandre Réduire les pertes et accroître l’éfficacité des engrais

12 Engrais chimiques
Majorité des produits disponibles Simples d’emploi: liquide ou solide Association possible avec des produits phytosanitaires Directement assimilable par la plante

Engrais de fond: essentiellement P et K Engrais de couverture: essentiellement N

Engrais chimiques
Unités

N : exprimé en kg N par 100 kg d'engrais ; P: exprimé en kg P2O5 par 100 kg d'engrais : anhydride...
tracking img