Alain prost

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1702 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
victorieux de 51 Grand Prix de Formule 1 entre 1980 à 1993, celui que l'on surnomme Le Professeur est considéré comme l'un des plus grands pilotes de l'histoire de son sport.

Alain Prost, fils d'André Prost et Marie-Rose Karatchian d'origine arménienne [1], est né à Lorette, une ville située à une quinzaine de kilomètres de Saint-Chamond dans la Loire, où il a vécu toute son enfance etadolescence avec son frère aîné Daniel Prost. Adolescent il pratique de nombreux sports tels que le football. Il envisage une carrière de professeur de gymnastique avant de découvrir le karting à l'âge de 14 ans durant des vacances familiales. Cette découverte déterminera sa future carrière sportive.

Champion d’Europe juniors de karting en 1972, puis champion de France de karting en 1974, il passeau sport automobile en 1974. Lauréat du Volant Elf en 1976, puis auteur d'une domination écrasante en Formule Renault et en Formule 3 (dans les championnat nationaux puis européens), Alain Prost effectue ses premiers tours de roue en Formule 1 fin 1979, sur une McLaren. À l'occasion d'un test comparatif avec l'espoir Kevin Cogan, Prost subjugue le directeur de l'écurie Teddy Mayer en réalisant demeilleurs chronos que John Watson, le pilote titulaire de l'écurie, ce qui lui vaut d'être recruté pour la saison suivante. Dès sa première année, Prost s'affirme comme l'un des pilotes les plus prometteurs de sa génération, mais la médiocrité de son matériel ne lui permet pas de lutter avec les meilleurs. Fin 1980, et malgré l'arrivée chez McLaren d'une nouvelle et ambitieuse équipe dirigeante(avec à sa tête Ron Dennis), Prost rejoint l'écurie française Renault.

En 1981, Prost décroche sa première victoire en F1 à l'occasion du Grand Prix de France sur le Circuit automobile de Dijon-Prenois. Puis, en 1982, après un début de saison tonitruant, il s'affirme comme le favori pour le championnat. Mais quelques erreurs de jeunesse, ainsi que la fiabilité souvent aléatoire de sa voiture(sans parler de sa rivalité contre-productive avec son équipier René Arnoux) lui font rater un titre pourtant à sa portée. Nouvel échec en 1983, où après une première partie de saison parfaitement maîtrisée, il est battu sur le fil par Nelson Piquet et sa Brabham-BMW, dont l'essence est toujours soupçonnée de ne pas s'être conformée au règlement (sur demande du pétrolier Elf, Renault ne porta pasréclamation contre Brabham-BMW). Cette défaite est synonyme de divorce brutal avec l'écurie Renault, avec laquelle ses rapports (et notamment avec le directeur sportif Gérard Larrousse) s'étaient détériorés au fil des mois. Prost laissé libre par Renault, l'écurie McLaren ne laisse pas passer l'occasion de récupérer celui, qui malgré ses deux échecs successifs au championnat, est alors considérécomme le meilleur pilote du monde.

L'équipe McLaren que Prost retrouve début 1984 n'a plus grand chose à voir avec celle qu'il avait quitté fin 1980. Sous l'impulsion de son directeur général Ron Dennis, du brillant ingénieur John Barnard et du motoriste Porsche, c'est devenu la meilleure écurie du plateau. Dominateur en piste, Prost est pourtant à nouveau défait au championnat. Il s'incline eneffet pour un demi-point face à son équipier Niki Lauda, plus régulier. Mais en 1985, Prost décroche facilement son premier titre mondial des pilotes, dès l'antépénultième course de l'année à Brands Hatch en Angleterre. Il récidive en 1986 à l'issue d'un final à suspense dans les rues d'Adelaïde en Australie, lieu de l'ultime manche de la saison, face aux pilotes Williams-Honda (Nigel Mansell etNelson Piquet), pourtant mieux armés que lui. En 1987, le déclin des McLaren-TAG Porsche se poursuit, et Prost est cette fois impuissant face aux Williams-Honda. Mais le Français rentre dans l'histoire en remportant au Portugal la 28e victoire de sa carrière, battant ainsi le record de Jackie Stewart qui datait de 1973.

En 1988, les McLaren retrouvent de leur superbe en troquant leur moteur...
tracking img