Analyse gaz de shsite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3765 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd’hui, le thème de l’énergie est au cœur de toutes les controverses spécialement dans le domaine du développement durable. Comme nous le savons tous, l’énergie est un besoin vital pour l’homme, combler ce besoin passe par la combustion d’énergies. Cette combustion est l’une des principales sources d’émission de gaz à effet de serre or nous essayons de la réduire pour diminuer notre impactsur l’environnement. Plus qu’un problème écologique, c’est aussi un problème politique et économique. Pour le Canada, et particulièrement le Québec, apparaitre indépendant, ne pas avoir à importer de pétrole est un enjeu majeur. La principale source d’énergie au Québec est l’hydro-électricité, mais de nouvelles sources énergétiques ont été découvertes récemment, et il reste à savoir si ellespeuvent être exploitées et à quelles conditions. Dans un premier temps, nous allons décrire les deux principales nouvelles ressources que constituent les hydrocarbures dans l’estuaire du Saint-Laurent et le gaz de schiste le long du Saint-Laurent s’étendant de Montréal à Québec. Dans un deuxième temps, nous allons expliquer quels principes du développement durable doivent être appliqués pour mettre envaleur le potentiel des deux différentes sources d’énergie. Enfin, dans un dernier temps, nous allons discuter et voir si les différents gisements potentiels doivent être exploités et à quelles conditions.

Deux débats agitent le monde politique et écologique au Québec depuis les derniers mois. Premièrement, l’exploitation d’hydrocarbures dans le golf Saint-Laurent est au coeur despréoccupations. L’objectif est d’installer une plateforme en haute mer dans l’estuaire du Saint-Laurent au milieu de 5 provinces. Mais depuis le drame de BP dans le golf du Mexique, ce système d’exploitation est de plus en plus remis en cause. Le deuxième projet est l’extraction de gaz de schiste au Québec, un gaz naturel moins polluant que le pétrole et le charbon, mais certaines enquêtes faites aux États-Unismontrent que le processus d’extraction présente un danger pour les populations et la contamination de l’eau. Les deux projets possèdent des avantages et des inconvénients que nous allons exposer ci-dessous.

Le gouvernement souhaite exploiter le gaz et le pétrole dans le Golf du Saint-Laurent et son estuaire, mais aujourd’hui il n’y a pas encore d’exploitation.
Le contexte del’exploitation apparait difficile, du fait de la situation du gisement. En effet, Old Harry, le nom du gisement, se situe entre les eaux du Québec et celles de Terre-Neuve, deux provinces aux politiques et visions complètement différentes concernant son exploitation.
[pic]
Pour Terre-Neuve & Labrador, qui reste l’une des provinces les moins développées économiquement, Old Harry est vu comme une opportunitéde croissance importante. Ils ont accordé à la société Corridor-Ressources[1] les droits d’exploitation en espérant voir les premiers forages d’ici 2012, et en fonction de ce qui est trouvé (Gaz ou Pétrole) l’extraction continuera.
De l’autre côté, le Québec tient une position radicalement différente, depuis 1998 il existe un moratoire qui protège le golf du Saint-Laurent et son estuaire quipourra être levé d’ici 2012. Pour avoir la capacité de décider si le moratoire doit être reconduit ou pas, il faut procéder à l’évaluation environnementale stratégique[2] (EES) de la mise en valeur des hydrocarbures dans le Bassin de l’estuaire maritime et du nord-ouest de golf du Saint-Laurent. L’EES est chargé d’évaluer les enjeux liés à cette exploitation et d’établir des règles qui régissent laresponsabilité juridique et l’imputabilité économique des exploitants en cas de marées noires. De plus, le moratoire pourrait permettre d’évaluer les risques et prendre en compte l’effet cumulatif sur le Golf comme un tout. Il est donc nécessaire de réaliser une consultation interprovinciale sur le programme d’exploration et d’exploitation du gaz et du pétrole. Si le moratoire est reconduit, il...
tracking img