Analyse sectorielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4744 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 octobre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction




Lors de l’arrivée d’Internet en France, on a pensé que le marché du fax allait s’écrouler. Bien qu’il ait été ébranlé, ce dernier a eu du ressort et est aujourd’hui toujours d’actualité. Il a réussi à se stabiliser malgré une légère baisse en 1999.

En effet, les constructeurs ont su trouver la clé de la réussite de ce produit. En ajoutant de nouvelles fonctions commel’imprimante, le scanner mais aussi des techniques nouvelles avec la connexion du fax à un ordinateur et la rapidité d ‘émission, les fabricants ont vu le marché se stabiliser.


Après avoir analyser le marché du fax, nous étudierons plus spécialement le cas de Sagem, entreprise française active en télécommunication (fax, DECT, téléphone portable, connexion réseau) et en défense et sécurité.ESM-A 3 Cyrielle HUPE Analyse Sectorielle 1ère année 2nd Cycle

Le marché des fax en France


Le premier fax a été mis sur le marché français en 1987. Jusqu’en 1999, le marché a connu une croissance fulgurante puisqu’on est passé d’environ 30000 produits vendus en 1987 à 730000 en 1999.


Ils’agissait d’un nouveau moyen de communication rapide. On pouvait ainsi se transmettre des documents écrits en quelques secondes. Il existait ainsi un moyen de communication qui substituait la Poste. Seulement le marché des nouvelles technologies étant en perpétuel renouvellement, le fax a vite été détrôné.


Il est vrai que l’arrivée d’Internet a un peu déstabilisé le marché qui a connu unefaible décroissance. Cependant, il s’est maintenu à un haut niveau de placement. Depuis, le marché est en constante évolution et de nouveaux produits apparaissent chaque année.


Evolution des placements en France







ESM-A 4 Cyrielle HUPE Analyse Sectorielle 1ère année 2nd Cycle
L’histogramme fait ressortir distinctement les différentes phases de la viedu produit. Pendant deux années 1987 et 1988, le fax est en phase de lancement. Les ventes ne sont pas encore conséquentes, le taux de croissance et le niveau des ventes sont faibles.


De 1989 à 1997, il entre dans sa phase de croissance. Les ventes ne cessent de croître, jusqu’à 100 000 produits supplémentaires vendus d’une année à une autre (1993). Le niveau de vente atteint son apogée en1997 avec 730 000 fax vendus en une année. La technologie évolue, le jet d’encre et le laser arrive sur le marché.


De 1997 à 2000, le marché du fax atteint sa maturité. Les ventes se stabilisent tout en continuant de croître légèrement. La concurrence est très forte. L’arrivée sur le marché d’entreprises étrangères baissant les prix détrônent les leader du marché.


En 2001, lesventes de fax connaissent leur première décroissance, une diminution d’environ 40 000 produits en une année. Cependant, le marché n’est pas encore sa phase de déclin. Les fabricants développent encore les technologies de leurs produits afin de ne pas atteindre cette phase.


Ils ont décidé de ne pas laisser le fax mourir et perfectionnent donc le produit en lui ajoutant de nouvelles fonctions.Désormais, on trouve très peu de phone fax basique, c’est-à-dire qui ont pour seules fonctions téléphone et copieur. La plupart des appareils intègre un scanner, une imprimante ou se connecte à un ordinateur.


Ainsi le marché a pu survivre et ne pas s’éteindre lors de l’arrivée fulgurante d’Internet.


























ESM-A 5Cyrielle HUPE Analyse Sectorielle 1ère année 2nd Cycle
A/ L’offre

1) La segmentation :

Le marché du fax est divisé en trois segments. Ces segments sont définis selon la technologie d’impression du fax : le transfert thermique, qui représente 44% de part de marché, le jet d’encre qui lui comptabilise 35% de part de marché et le laser avec 21% de part de marché.


On définit le...
tracking img